Une découverte sensationnelle à Chisinau : des mastodontes préhistoriques

0 vote

Des débris de mastodontes qui ont vécu dans nos parages il y a 5 à 11 millions d’années ont été récemment découverts à Chisinau lors des travaux d’excavation effectués sur le fond d’un lac. Cette découverte est unique compte tenu de l’ancienneté des ossements.

Le lac « Valea Morilor », soit la « Vallée des moulins », se trouve en plein centre de la capitale moldave. Il a été assaini en 2007, étant a présent en processus de réhabilitation. A la fin de l’an dernier, au fond de ce lac ont été dépistés à peu près cent projectiles datant de l’époque de la Seconde Guerre Mondiale.

Mais voila que le lac a dévoilé un autre secret - sur une surface d’environ 900 mètres carrés ont été découverts des débris de mammouth : une côte, une défense, des os de pattes, des vertèbres, une omoplate et quelques pièces d’ivoire. Les chercheurs n’espèrent pas trouver le crâne de l’animal ou des animaux, car celui-ci pourrit plus vite que les autres organes et les extrémités du corps.

Même si des ossements pareils avaient plusieurs fois été dépistés en Moldavie, y compris à Chisinau, les savants affirment que la récente découverte est unique : c’est pour la première fois qu’on découvre des fossiles vieux de 5 à 11 millions d’années.

Selon Teodor Obada, chercheur à l’Institut de zoologie de l’Académie des Sciences de Moldavie, des os de proboscidiens ont été découverts sur une très large surface. Il est impossible de dire s’il s’agit d’un mammouth ou d’un mastodonte. Teodor Obada croit cependant que c’est un proboscidien plus archaïque.

Un mastodonte pesait 1,5-2 tonnes et avait la taille d’à peu près deux mètres. D’après les scientifiques, celui dont les fossiles furent trouvés dans le lac « Valea Morilor » n’a pas plus de 2 mètres. Le fait que les os sont dispersés sur une large surface fait les savants croire que ces os appartenaient à plusieurs mastodontes, et, probablement, à d’autres espèces d’animaux, tels que tigre aux dents- épée, rhinocéros, hipparions. Conformément aux estimations préalables, les os pourraient avoir entre 5 et 11 mln. d’ans. D’après les chercheurs, à cette époque-là, dans cet endroit s’écoulait une rivière où les animaux venaient s’abreuver et se reposer.

D’après Teodor Obada, grâce à cette découverte il sera possible de déterminer quelle espèce de mastodontes vivaient il y a 5 -12 mln. d’ans sur l’actuel territoire moldave, quelle est la différence entre cette espèce et les mastodontes des autres régions de l’Europe. En même temps, la découverte aidera à déterminer les cycles de changement du climat dans la région.

Comme nous le disions plus haut, des fossiles similaires avaient été découverts dans diverses zones du pays. Ces découvertes démontrent qu’il y a 5-11 mln. d’années, sur le territoire de l’actuelle Moldavie il y avait un climat sous- tropical, avec des forêts et des savanes. A présent, au Musée national d’archéologie est étalée une dent d’éléphant qui a vécu dans nos parages il y a 1 million 500 mille ans.

Les squelettes de mastodontes découverts dans « Valea Morilor » seront exposés au Musée de l’Institut de zoologie.

D’après Radio Moldavie Internationale