Arts

L’histoire de la cinématographie moldave est étroitement liée à l’histoire du Studio « Moldova-Film ». Les origines de ce studio remontent à la date du 26 avril 1952, lorsque le Ministère de la Cinématographie de l’Union Soviétique a émis une décision sur la fondation à Chisinau d’un Studio de Films Documentaires. C’est toujours en 1952 que ce studio a fait paraître les deux premiers documentaires : « Codri » et « Les conserves moldaves ». Les réalisateurs en étaient des cinéastes de Moscou et de Odessa, car à cette époque-là en Moldavie il n’y avait pas encore d’école de cinématographie.

Le nom de Lewis Milestone n’est connu que des cercles cinéphiles. Et ils sont sans doute encore moins nombreux à savoir qu’il est né à Chisinau.

Mikhhaïl Larionov est un peintre d’origine russe, et s’avère un beau trait d’union entre la France et la Moldavie…

Le peintre Aurel David a dominé la vie artistique de la Moldavie pendant la seconde moitié du XXe siecle. C’est à ce titan de la spiritualité nationale que le peuple moldave doit des toiles uniques. Mais, malheureusement, sa vie fut trop courte, ainsi l’héritage artistique qu’il nous légua n’est pas celui qui aurait pu être.

La troupe de chansons et danses populaires moldaves « JOC » fut créée en août 1945 par les chorégraphes L. Leonardi et L. Zeltman. Un succès rapide dans l’après-guerre Bien qu’elle fut fondée dans la période d’après-guerre, quand le pays était tout en ruines, la troupe réussit à s’épanouir dans un assez bref (...)

« Unde joacă moldovenii, acolo pământul geme » , « La terre gémit là où les Moldaves dansent »

La photographie est aujourd’hui un élément essentiel de la vie quotidienne et c’est à peine qu’on pourrait imaginer la vie sans cela.

Le cirque nous réserve parfois des surprises. Il nous en offre toujours, devrait-on dire, mais cette fois plus particulièrement encore. En effet, nous avons trouvé un Moldave sur la piste ! Iurie Basiul, jeune Moldave de 23 ans, a relevé le défi d’un numéro de haut vol - et ce, en dépit du fait (...)

La naissance de la Compagnie Demi-Luna remonte à 1998 à Chisinau (Moldavie). L’initiative en revient à deux jeunes diplômés de l’Université des Beaux Arts de Chisinau : une marionnettiste, Victoria Stefaniuc, issue de la Faculté de Marionnettes (classe de M. Titus Jukov) et un comédien, Dimitri (...)

Alexandre Bernardazzi est la plus remarquable figure dans l’histoire de l’architecture moldave. Il fut lors d’une vingtaine d’années l’architecte en chef de la ville de Chişinău. L’aspect présent de la capitale moldave, surtout de son centre historique, conserve beaucoup de bijoux architecturaux créés par ce grand architecte.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher