Etienne le Grand (1433-1504)

Etienne le Grand
Etienne le Grand
Détail d’un monastère

Stefan cel Mare, ou Étienne le Grand (1433-1504), était un voïvode (prince) de Moldavie (1457-1504), célèbre dans toute l’Europe pour sa résistance contre l’Empire Ottoman.

Un grand stratège

Brillant stratège et homme politique déterminé, celui que le pape romain Sixte VI avait surnommé « l’athlète de la Chrétienté » est devenu le symbole de la République de Moldavie, même si son histoire se confond aussi avec celle de la Roumanie voisine. Lors de son règne fleuve (1457-1504), il subit l’attaque de ses puissants voisins.

Avec l’aide de Vlad Tepes, également désigné sous les noms de Vlad III l’Empaleur, ou mondialement connu sous le nom de Dracula - Etienne le Grand sécurisa son trône de Moldavie. Il fût couronné le 14 avril 1457.

Repousser les Hongrois, résister aux Ottomans

Menacé par de puissants voisins, il réussit à repousser une invasion menée par le roi hongrois Matthias Corvinus. Ce dernier fût vaincu à la Battaille de Baia en 1467. Il envahit la Wallachie en 1471 qui était sous domination turque.

Etienne le Grand repoussa en 1475 - près de Vaslui - l’attaque du sultan ottoman Mehmed II à la bataille de Podul Inalt, victoire qui arrêta temporairement l’avancée turque dans les Balkans.

Statue d'Etienne le Grand
Statue d’Etienne le Grand

Un vif souvenir

Etienne le Grand fût battu à Razboieni (Valea Alba) l’année suivante, mais les Turcs battirent en retraite n’ayant pas réussi à prendre un nombre significatif de châteaux (siège de la citadelle Neamtului).

Il a donné son nom aux « Champs-Elysées » de Chisinau, le Boulevard Stefan cel Mare. Sa statue, qui a remplacée celle de Lénine à l’indépendance, à deux pas du siège du gouvernement et de la présidence, ainsi que du parc (également appelé Stefan cel Mare) est régulièrement fleurie par les jeunes mariés.