25 ans depuis la proclamation de la souveraineté de la République de Moldavie

0 vote

Il y a 25 ans, le 23 juin, la Moldavie écrivait une nouvelle page de son histoire - les députés du Soviet Suprême (l’organe législatif) de la République Soviétique Socialiste Moldave (RSSM) ont voté à l’unanimité la Déclaration sur la Souveraineté du pays, document qui a jeté les fondations de la Déclaration d’Indépendance et de la première Constitution moldave.

La Déclaration sur la Souveraineté proclamait la suprématie des lois de la RSSM (qui faisait à l’époque partie de l’Union des Républiques Soviétiques Socialistes) par rapport aux lois de l’URSS, instituait la citoyenneté moldave et le droit du pays d’établir des relations diplomatiques avec tous les pays du monde. Le document proclamait également le caractère unitaire et indivisible de l’Etat et déclarait le sol, le sous-sol, les eaux, les forêts et les autres ressources naturelles se trouvant sur le territoire du pays comme propriété exclusive de la RSSM.

Cependant, le mot « indépendance » est évité dans ce document afin de ne pas fâcher les autorités soviétiques, bien que l’idée de l’indépendance soit imminente.

« La République Soviétique Socialiste Moldave est un Etat souverain. La souveraineté de la RSSM est une condition unique et nécessaire de l’existence de l’Etat moldave », est-il dit dans l’article 1 du document.

Notons que 1990 fut l’année de la désintégration de l’Union Soviétique. La Moldavie a été la sixième ancienne république soviétique à avoir déclaré sa souveraineté, ayant été précédée par les Pays Baltes - la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie - qui s’étaient déclarées indépendantes lors de la période 1988-1989, par la Géorgie (le 26 mai 1990), la Russie (le 12 juin 1990).

Le 23 juin 2015