Points forts de la visite officielle du premier ministre moldave en France

0 vote

Le Premier ministre moldave, M. Vladimir Filat, a effectué une visite officielle en France du 12 au 14 avril 2011. Il a été accompagné de M. Iurie Leanca, Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne, de M. Valeriu Lazar, Vice-premier ministre, ministre de l’Economie, de M. Dorin Recean, Vice-ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, de M. Viorel Gutu, Vice-ministre de l’Agriculture et des Industries alimentaires. Une vingtaine d’hommes d’affaires moldaves faisaient également partie de la délégation.

Le 12 avril, Vladimir Filat a eu une entrevue avec le Secrétaire Général de l’OIF, M. Abdou Diouf qui a beaucoup apprécié le rôle joué par la Moldavie dans la promotion des valeurs de cette organisation, tout en exprimant sa disponibilité de continuer à soutenir les efforts de la Moldavie. « Nous sommes ouverts et prêts à vous offrir notre aide quand vous en avez besoin », a dit Abdou Diouf. Lors de cette entrevue. le Premier ministre moldave a lancé l’initiative d’organiser à Chisinau le Sommet de la Francophonie 2014. Le soir du même jour, Vladimir Filat a eu une rencontre avec la diaspora moldave de Paris.

Lors de cette visite officielle, le Premier ministre moldave a été reçu, à l’Hôtel de Matignon, par le Premier ministre français, M. François Fillon, qui a tenu à saluer l’esprit de réforme et l’orientation pro-européenne du gouvernement que conduit M. Filat.

Vladimir Filat et François Fillon
Vladimir Filat et François Fillon

L’officiel français a précisé que le rapprochement de la Moldavie de l’UE doit se faire de manière naturelle, sans tergiverser, ni accélérer ce processus. « La première chose qui doit se passer c’est la libéralisation de la circulation des produits et l’élimination des obstacles au mouvement des Moldaves dans l’espace Européen. C’est une voie difficile, mais j’espère que l’engagement de la Moldavie est ferme, tout comme le désir de la France de vous aider », a dit François Fillon.

Le chef de l’exécutif français a invoqué plusieurs domaines dans lesquels la coopération moldavo-française est fructueuse, mettant surtout en évidence celui de l’éducation.

MM. Fillon et Filat sont convenus du besoin de renforcer les relations bilatérales, notamment dans le domaine économique. François Fillon a fait savoir que le ministère français de l’économie est en train de développer plusieurs projets d’assistance technique destinés à la Moldavie. S’agissant de la question transnistrienne, François Fillon a formulé le vœu d’un règlement politique et durable de ce conflit.

A la fin de cette rencontre, Vladimir Filat a adressé à François Fillon l’invitation de visiter la Moldavie.

Lors de sa visite officielle en France, le premier ministre moldave a également rencontré le Président de l’Assemblée Générale, Bernard Accoyer qui s’est montré favorable à l’intensification de la coopération interparlementaire entre les deux pays et a fait part de son soutien aux aspirations européennes de la Moldavie.

Vladimir Filat et François Accoyer
Vladimir Filat et François Accoyer

A noter également l’entrevue que Vladimir Filat a eue avec le Secrétaire Général de l’Union du Mouvement Populaire, Jean-François Cope, qui a des origines moldaves – son arrière-grand-père a vécu sur le territoire de la Moldavie actuelle et a émigré en France en 1926.

L’officiel moldave s’est aussi entretenu avec les membres de la Commission aux affaires étrangères de l’Assemblée Nationale de la France.
En plus, M. Filat a été accueilli par M. Thierry de Montbrial, Fondateur et Directeur Général de l’Institut Français des Relations Internationales pour tenter ensemble de répondre à la question : La Moldavie et l’Union européenne : l’adhésion est-elle possible ?

L’avenir européen de la Moldavie a aussi été le thème de la conférence de presse organisée à l’invitation de l’Association des Journalistes Européens (AJE) et de Presseurop au Centre de la Presse Internationale à Paris.

Outre de nombreuses rencontres de dirigeants d’entreprises et des visites de sites, le Premier ministre moldave a été l’invité de M. Pierre Moraillon, Président du Conseil de chefs d’entreprises France-Moldavie de MEDEF International, Senior Advisor, Membre du Comité Exécutif CIB de Crédit Agricole CIB. Lors de cette rencontre, Vladimir Filat a mis en évidence le fait que la France est un partenaire d’affaires dynamique de la Moldavie, tandis que les entreprises françaises qui ont investi dans notre pays sont des histoires de succès.