Jeunes, votez !

0 vote

Article par Doina Marinescu

A l’occasion des prochaines élections, de nombreuses organisations non-gouvernementales s’attachent à mobiliser les étudiants afin de les inciter à s’impliquer dans diverses activités ayant pour objectif de faire passer le message selon lequel participer au vote du 28 novembre est important.

Le « National Democratic Institute » (NDI) est une de ces organisations, dont l’activité consiste à contribuer au développement de la démocratie dans le monde. L’Institut agit grâce à de nombreux bénévoles (dont moi-même). Il leur apporte soutien, assistance technique afin de pouvoir promouvoir correctement les valeurs des institutions démocratiques.

Ainsi y a-t-il eu l’opération GOTV (Go Out To Vote). Les jeunes bénévoles ont été regroupés pendant deux week-ends à Vadul-lui-Voda, près de la capitale Chisinau, afin d’être formés aux techniques du débat avec des jeunes gens qui hésiteraient entre aller voter ou non, afin de savoir comment identifier les raisons profondes de leur éventuel refus de participer au vote, afin de trouver les formules convaincantes qui inciteraient les récalcitrants à exercer leur droit et comprendre son importance.

Un de principes à respecter dans ce projet consiste à ne pas marquer de préférence partisane. C’est sur cette base que dans le cadre de groupes constitués de 5 ou 6 personnes nous avons établi un plan de campagne pour être le plus efficace possible. A cet effet, nous avons sélectionné les villes les plus importantes où il semblait pertinent de lancer la campagne. A titre d’exemple nous avons retenu : Hancesti, au centre ; Balti, au nord ; Soroca, au nord, Causeni, au centre ; Comrat, à l’est ; Cahul, au sud ; Ialoveni, au centre. Une fois les groupes constitués, j’ai été sélectionnée pour rejoindre le groupe de Causeni. Un dimanche nous nous sommes rendus dans cette ville, dans laquelle on voit des écoles, des parcs où les jeunes se détendent. A l’issue de cette visite, nous nous sommes réunis pour décider des actions les mieux adaptées pour inviter ces jeunes à se rendre aux urnes. Nous avons conçu un slogan, court et percutant, inscrit sur un fond coloré pour attirer l’attention.

Les jours durant lesquels nous agissons sont dénommés « Action Days ». Notre priorité consiste alors à dialoguer avec les jeunes, à diffuser notre slogan, à distribuer les tracts avec notre message et à leur dire clairement d’aller voter car c’est important ! Deux autres actions sont prévues par la suite qui pour l’instant ne peuvent être dévoilées.

Celle que nous avons animée un dimanche ensoleillé a permis de toucher de nombreuses personnes, dans les rues, sur le marché, dans les parcs de la pourtant petite ville de Causeni. Ce fut pour nous une belle occasion de distribuer notre matériel, d’avoir le contact direct avec la population.

Les gens étaient très ouverts, nous demandant ce à quoi je ne m’attendais pas, d’où nous étions, que signifiait notre action, quel parti représentions-nous ?… Notre réponse fut que nous ne représentions aucun parti et que nous étions simplement un groupe qui incitait les gens à aller voter. Leur première réaction fut la surprise mais immédiatement suivie de leur approbation enthousiaste. Pour nous ce fut une journée réussie et nous nous apprêtons à affronter les deux suivantes avec la plus grande détermination.

Pour moi cette action est essentielle comme elle l’est pour mon équipe, totalement déterminée à convaincre le plus de jeunes possibles de l’importance du vote pour leur avenir, d’autant plus que notre société a besoin de personnes ayant une conscience citoyenne.