Des adversaires au poids électoral comparable : Igor Dodon - 48,07% des voix, Dorin Chirtoaca - 46,51%.

Le 5 juin 2011, en Moldavie ont eu lieu des élections locales. Le taux de participation a été de 54.3 %. A Chisinau, dans la capitale moldave, ce taux s’est chiffré à 56.47%.

Après dépouillement de 63% des voix, le candidat communiste au poste de maire de la capitale, Igor Dodon, se profilait comme gagnant de ces élections avec 52.98% des voix des habitants de la ville. Selon ces données provisoires, le maire sortant, Dorin Chirtoaca, obtenait 42.74% des voix.

Mais ce tableau s’est mis à changer au fur et à mesure que les bulletins de vote de la banlieue étaient dépouillés. Après le comptage de 100% des voix, Igor Dodon se présente comme le favori de 48,07% des électeurs, et Dorin Chirtoaca totalise un score de 46,51%.

Dorin Chirtoaca (à droite) et Igor Dodon
Dorin Chirtoaca (à droite) et Igor Dodon

Le tableau des options exprimées pour le Conseil municipal a la configuration suivante : Parti des Communistes de Moldavie – 46.11 % des voix (26 sièges), Parti Libéral – 31.82% des voix (17 sièges), Parti Libéral-Démocrate – 13.99% des voix (7 sièges) et Parti Démocrate – 3.13% des voix (1 siège).

Dans ces conditions, un deuxième tour du scrutin s’impose pour élire le maire de la capitale.