A nouvelles élections, nouvelles actions

Article par Doina Marinescu

Voilà une nouvelle occasion pour moi de vous décrire mon activité citoyenne du moment !

L’automne dernier, j’avais pu expliquer quelles avaient été les actions conduites à Causeni à l’occasion des élections législatives. A présent, sous l’égide du NDI (National Democratic Institute), et avec une équipe plus importante, 8 personnes, nous avons pour mission d’inviter les jeunes d’une des plus grandes villes de Moldavie – Orhei, au centre du pays - à venir voter. C’est une ville importante, que les touristes apprécient pour sa vue sur Orheiul Vechi, la pureté de son air, la jeunesse et gentillesse de nombreux habitants. Aussi notre activité débuta-t-elle par une visite des lieux, Nous découvrîmes un grand parc, où nous projetâmes d’installer un stand avec beaucoup de musique, nous vîmes des monuments en centre ville et trouvâmes une estrade où nous pûmes faire notre première action, à savoir une exposition de photos.

Sur ces grandes photos on voyait les habitants de Orhei ainsi que les membres de l’équipe. Les images « fonctionnent » magnifiquement. Certes, cela semble facile d’organiser une telle action, mais ce sont les détails qui rendent l’opération délicate. Cette fois, nous choisîmes comme slogan l’interrogation « VOUS VOULEZ ? ». A chaque photo nous complétions ces mots de la manière suivante : « Vous voulez la sécurité ? Votez Orhei » ; « Vous voulez de bonnes routes ? Votez Orhei » ; « Vous voulez un futur ? Votez Orhei » et ainsi de suite…(Et bien évidemment, au dos de chaque photo était indiquée la date des élections locales : le 5 juin). Nous voulions insister sur le fait que les jeunes veulent toujours quelque chose, qu’ils sont difficiles à satisfaire, et que même si on désire quelque chose, au moins doit-on aller voter.

Auparavant j’avais vu les photos en provenance de l’imprimerie, et il avait fallu que je les fixe sur des panneaux de bois avec des vis. Pour aller le plus vite possible, mon chef d’équipe avait préparé les panneaux, et je n’avais plus qu’à visser chaque photo, ce qui était difficile mais sympa. Je fus rejointe par une partie de l’équipe et nous montâmes dans le bus en direction de Orhei.

A l’arrivée, les garçons rassemblèrent les photos (14) sur l’estrade, afin qu’elles soient bien visibles pour les passants. Cela prit du temps, mais on l’a fait ! Pendant ce temps les gens passaient en regardant ; les uns étaient surpris, d’autres demandaient qui étions-nous (la question la plus fréquente étant à quel parti appartenions- nous), quel était le sens de notre action. Mais à ma grande surprise, nous eûmes vraiment de bonnes réactions. Peu importe la nature des réactions : les gens manifestaient leur intérêt ; ils n’étaient pas indifférents, et c’est ça qui compte. Les filles de l’équipe parlaient aux personnes, les invitant à les soutenir pour d’autres actions, et en les informant sur ce qu’était l’organisation pour laquelle elles agissaient. C’était enthousiasmant d’avoir un tel contact direct avec la population.

A la fin, nous avons suspendu des posters très frappants, qui représentaient des yeux magnifiques, très suggestifs, avec la formule « Vous voulez quoi ? Votez Orhei ». Nous étions fatigués, mais extrêmement satisfaits du travail que nous avions effectué, du moins essayé d’effectuer.

Ce dimanche nous avons l’intention de présenter un film dans le parc central. Je dois mentionner qu’il n’y a pas de cinéma à Orhei, aussi j’espère que les gens apprécieront notre effort pour organiser une manifestation pour eux. Les détails devraient être précisés sous peu ; j’en parlerai dans un prochain article, avec des photos, car ce qui importe, ce sont les faits et pas seulement les mots.

PS. Je dois mentionner que ce type d’action qui précède les élections locales du 5 juin est reproduit dans 10 les plus importantes villes du pays, animé par des volontaires de Chisinau et des diverses régions de la Moldavie.