Un musée au goût du pain

Le district de Cahul, situé dans la partie sud de la Moldavie, se distingue par plusieurs musées uniques.

Un d’entre eux est situé dans le village de Văleni dont les habitants sont reconnus dans la contrée comme des serveurs loyaux de la culture et des traditions nationales. Ce village est aussi fameux grâce à ses habitantes qui ont développé un véritable culte du pain, lui consacrant tout un musée.

Les visiteurs de ce musée peuvent non seulement admirer la variété des pièces exposées, confectionnées par les mains habiles des villageoises, mais aussi sentir leur parfum et même les savourer ! Les délicieuses pièces du musée – 18 types de pain et brioches de diverses formes : tresses, couronnes, fougasses, bouclettes, pain fleur, etc. – sont très appréciées par les visiteurs.

L’idée d’ouvrir ce musée a été lancée par Vera Caminschi, une boulangère locale, après avoir remporté un prix à un concours international. « J’ai une petite boulangerie, d’ici l’idée de créer le musée. Or, dans notre village il y a beaucoup de belles traditions relatives à la fabrication pain. J’ai participé à plusieurs expositions, nationales et internationales, qui m’ont inspirée à penser à une façon de vénérer le pain. En 2011, au retour des Etats-Unis où j’ai participé à un concours, je me suis dit que notre village de Văleni est la meilleure place pour ouvrir un musée du pain, car il conserve encore tout le rituel du pain. »

Des pièces de musée à … savourer

Le pain produit par la boulangerie de Văleni est fait suivant des recettes traditionnelles, sans additifs, ni conservateurs. Les femmes qui y travaillent restent fidèles aux conseils de leurs ancêtres – pour faire du bon pain, il faut de la paix et du calme dans l’âme. Elles savent que le meilleur pain contient les ingrédients suivants : de la farine, de l’eau, du sel, de la levure et beaucoup d’amour pour ce qu’on fait.

Le musée du pain ne manque pas de visiteurs – des touristes de tous les âges y viennent admirer et surtout savourer les pièces du musée, ainsi que les tisanes faites des herbes cultivées dans ces parages. La visite du musée est suivie d’un court spectacle folklorique qui présente la signification de divers types de pain.

Or, le pain est un élément indispensable de la plupart des traditions moldaves liées aux événements de famille : pour les baptêmes, c’est le pain-couronne pour le prêtre et les couronnes pour les marraines et les parrains ; pour le mariage, c’est toute une galerie de couronnes – celle de la belle-mère, de la mariée et du marié, des invités d’honneur ; pour les funérailles - les couronnes des fossoyeurs, le « pain pour les ponts », etc.

Pour les fêtes d’hiver, les villageoises cuisent du pain en forme de pigeon et des petites couronnes qu’elles donnent aux enfants qui les visitent.

La fameuse grand-mère qui joue du tambour, accompagnée du grand-père jouant à la flûté, sont toujours là pour créer une ambiance inoubliable.

Dans le musée du pain de Văleni, on vous accueille avec du pain et du sel et vous ne quitterez pas le musée sans une brioche et munis d’informations sur le costume national moldave, les traditions locales.

Le musée a une pension au nom attirant de „La Gura Cuptorului” (« Près du four ») où le traditionnel et le moderne s’entremêlent. Située au milieu des paysages pittoresques – derrière, il y a des collines vertes et devant, le Prut murmure - cette pension est un oasis des traditions d’antan et aussi un magnifique endroit pour le repos.