Paris fête les 25 ans de la République de Moldavie

0 vote

Article de Gilles Ribardière

Ce midi du 28 septembre, dans le cadre prestigieux des Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat, était organisée une cérémonie à l’occasion du 25e anniversaire de la République de Moldavie.

C’est à l’invitation de son Excellence l’Ambassadeur de la Moldavie en France, Monsieur Lilian Moraru, et son épouse, ainsi que de Madame Josette Durrieu, Présidente du groupe d’amitié France-Moldavie du Sénat, et de Monsieur Frédéric Reiss, Président du groupe d’amitié France-Moldavie de l’Assemblée Nationale, que put se tenir cette manifestation chaleureuse et émouvante.

Les nombreux invités présents étaient très divers : élus, ambassadeurs ou leurs représentants, membres de la diaspora moldave, amis français de la Moldavie qui tous après les discours purent apprécier un magnifique buffet agrémenté de vins moldaves.

Mais il y eut d’abord l’audition des hymnes nationaux des deux pays. Prirent ensuite la parole les trois personnalités, ainsi que le représentant de la Francophonie.

Dans son allocution, Madame Durrieu, qui par parenthèse souligna le rôle joué par Jean-Jacques Combarel et Cercle Moldavie dans la connaissance en France de la Moldavie, mit en évidence quelques faits importants de ces 25ans. Ainsi rappela-t-elle la guerre de Transnistrie de 1992, conflit qui n’est toujours pas réglé. Elle souligna aussi les difficultés pour mettre en place une procédure efficace de désignation du Président de la République, se réjouissant de l’adoption pour le prochain scrutin du 30 octobre du suffrage universel direct, ce qui devrait écarter le spectre d’une nouvelle crise institutionnelle. Mais au-delà des difficultés que rencontre le pays, avec en particulier la présence de la corruption, Madame Durrieu a mis en avant les réussites du pays, le courage de ses habitants et a terminé son allocution par le mot « espoir ».

Monsieur Reiss qui a fait siens les propos de Madame Durrieu, a insisté sur l’attachement que l’on a dès le premier contact avec ce pays. Il a par ailleurs tiré un bilan positif de l’accord d’association avec l’UE.

Le représentant de la Francophonie a très naturellement insisté sur les 20 ans d’adhésion de la République de Moldavie à la Francophonie, soulignant que ce fut même la première adhésion d’un Etat issu de l’URSS.

Quant à l’Ambassadeur, Monsieur Lilian Moraru, il a remercié la France pour son soutien constant durant ces 25 ans à l’évolution de son pays. Il a terminé son allocution en invitant l’assistance à regarder les photos du site d’Orheiul Vechi exposées à l’entrée des Salons ; le classement de ce site en tant que Patrimoine Mondial de l’UNESCO est souhaité, démarche qui témoigne de la fierté que les Moldaves ont de leur pays.

Le 28 septembre 2016