L’univers souterrain de Cricova

10 votes

La fabrique de vins « Cricova » est connue dans tout le monde grâce à ses mystérieux labyrinthes souterrains et, surtout, grâce à ses vins excellents. Les actuelles galeries souterraines sont apparues suite à l’extraction de la pierre de construction, une activité pratiquée depuis longtemps aux alentours de la ville de Cricova. La cave est donc une ancienne mine de pierre. Plusieurs édifices de la capitale moldave, ainsi que des autres villes du pays furent construits en pierre de Cricova.

Cricova
Cricova
photo Association Culturelle France Moldavie

La fabrique de vins de Cricova, fondée en 1952, fut initialement conçue comme une entreprise de production des vins d’élite, suivant les technologies classiques. Le micro-climat à l’intérieur des caves est idéal pour le vieillissement et la conservation du vin. La température y est constante le long de toute l’année : +12 - +14°C, l’humidité relative de l’air y est de 97-98%. Grâce à ces conditions naturelles optimales, il est possible de faire vieillir et de conserver des vins de qualité supérieure, y compris des vins mousseux classiques. D’ailleurs, « Cricova » est l’unique entreprise de Moldavie qui produit des vins mousseux suivant la méthode champenoise. Disposant de conditions naturelles parfaites, la fabrique de Cricova n’a pas besoin d’outillage de ventilation ou de climatisation, indispensable à toute autre entreprise vinicole.

Les caves de Cricova abritent une remarquable collection de vins. L’oenothèque comprend 1,3 million de bouteilles, y compris des pièces uniques, telles que le vin “Ierusalim de Pasti” (« Jérusalem de Pâques »), la liqueur “Ian Beher” (récolte de l’an 1902), aux côtés de 158 autres appellations de Bourgogne, Moselle, Tokaji, Rhein, etc., qui constituent le trésor de la fabrique, tout comme de la République de Moldavie.

La collection de médailles et d’autres distinctions remportées par la fabrique de vins « Cricova » et par son oenothèque s’élargit continuellement. Pendant un demi-siècle d’activité, les vins produits à Cricova ont remporté plus de 80 médailles d’or et d’argent, y compris l’Ordre de la République, la distinction suprême de la République de Moldavie.

Le complexe souterrain de Cricova possède un immense potentiel de production. Cette perle de la vinification moldave se trouve sous la protection de l’état et de l’UNESCO. Le temps, la nature et l’homme se retrouvent à Cricova et donnent naissance aux vins qui semblent avoir une personnalité.

Les caves de Cricova forment une véritable ville souterraine. Les rues de cette ville portent des noms tout à faits inhabituels : Cabernet, Riesling, Aligoté, Sauvignon, Merlot, Feteasca, Codru… Le nom des rues correspond au nom du vin conservé dans les niches adjancentes. La longueur totale des rues est d’environ 100 kilomètres. Leur largeur varie de 6 à 7,5 mètres. La hauteur des galeries est de 3- 3,5 mètres. En fonction du relief, la profondeur où se trouvent les caves varie de 35 mètres (à l’entrée dans la ville souterraine) à 60-80 mètres. La cave, y compris les sections de production, s’étendent sur à peu près 53 kilomètres carrés. Dans certaines ramifications de la mine, les excavations continuent à présent aussi, donc la ville souterraine est toujours en processus d’élargissement.

L’unicité de la fabrique de vins de Cricova est aussi dûe à ses exceptionnelles salles souterraines de dégustation : “La salle de conférences”, “Casa Mare”, “Le fond de la mer” et d’autres. Spacieuses, inédites, imposantes, luxueuses, ces salles ont abrité des dégustations nationales et internationales, des réunions au plus haut niveau, etc.

… Sans égard à l’expérience antérieure, on peut affirmer avec toute la certitude qu’il n’y a eu aucun visiteur de la cave de Cricova qui n’en soit sorti charmé !