Une ambitieuse initiative transfrontalière

0 vote

La troupe “Zdob si Zdub” a récemment annoncé sa participation à une ambitieuse initiative transfrontalière du musicien autrichien Hubert von Goisern. Il s’agit d’une caravane de concerts organisée en mai avec beaucoup de localités danubiennes. La première ville sur la liste est Ismail, et la dernière, c’est Linz.

le musicien autrichien Hubert von Goisern
le musicien autrichien Hubert von Goisern

« J’aime chanter et voyager, mais quand je réussis à le faire ensemble, c’est mieux », dit Hubert von Goisern, l’initiateur du projet et le fondateur de ce qu’on appelle “rock alpin”.

« J’ai découvert que la musique est un langage compris partout. Elle peut établir des liaisons entre les gens par le cœur et les sentiments, ce qu’il est impossible d’établir autrement. Comme cela, je peux contribuer, par ce projet, à l’unité entre les humains », pense le musicien.

Cette fois, la scène va être flottante. Trois embarcations vont servir de maison et de table pour les participants. Chaque pays va fournir une troupe. La Roumanie va être représentée par Loredana Groza, mais la Moldavie - par “Zdob si Zdub”.

Ce qui unit les troupes qui participent, c’est l’esprit ethnique qui se trouve seulement dans leur pays. Nous avons choisi ”Zdob si Zdub“ parce qu’ils représentent une culture et une tradition musicale qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. « Zdob si Zdub » sont des partenaires extraordinaires que nous avons trouvés dans ce voyage. Ils font la liaison entre la tradition et, en même temps, le futur. Les autres troupes n’ont pas un tel diapason » dit Hubert von Goisern.

« Le projet européen est très important pour nous, pour le développement de la troupe », me dit Igor Dinga- le manager de la troupe “Zdob si Zdub”.

Quoique la troupe soit très connue sur le marché de l’ouest, elle a besoin d’une représentation plus massive en Europe occidentale.

Igor Dinga, le manager de la troupe “Zdob si Zdub
Igor Dinga, le manager de la troupe “Zdob si Zdub

« Maintenant, nous préparons le lancement de l’album en Ukraine et en Russie. Au mois de juin, nous irons en Slovaquie, en Pologne, en Europe Centrale. En automne, nous irons plus loin : en Allemagne, Autriche, France, peut-être encore plus loin », dit le manager de la troupe.

« Les ventes des disques diminuent .Cela ne me dérange jamais, parce qu’en même temps avec la disparition des disques, la musique vivante regagne de l’importance. C’est vrai, on a besoin de temps pour cela, mais tout va dans la bonne direction. Presque 90 % des chansons sont anciennes, mais nous les avons modifiées et les avons enregistrées de nouveau. Ce sont les pièces les plus représentatives de la troupe. Il y a aussi cinq pièces nouvelles. Nous voulons ouvrir la porte de l’Europe avec cet album ».

Bien que la Moldavie ait accès au Danube, ici ils n’ont pas eu la possibilité de faire un concert pour le public local. Ceux qui voudront voir chanter « Zdob si Zdub » devront aller en Ukraine ou en Roumanie.

Article publié sur www.bbc.co.uk/romanian/news, traduit par Elena Musteaţă, élève en XI-ème Lycée Théorique "Ioan Voda" de Cahul, membre de l’Association JUNACT. Relecture - Michèle Chartier.