Victor Banaru - Semper Nobiscum

0 vote

Victor Banaru est né le 24 septembre 1941 dans la commune Grinauţi-Raia, du district Hotin. Après avoir terminé l’école générale, en 1959, il devient étudiant à la Section de Langue Française et Langue Allemande de l’Institut Pédagogique ‘Alecu Russo’ de Balţi.

La personnalité banarienne s’est imposée par son esprit réflexif de philosophe et par son intelligence raffinée, la richesse spirituelle et la compétence encyclopédique.


Victor Banaru est né le 24 septembre 1941 dans la commune Grinauţi-Raia, du district Hotin. Après avoir terminé l’école générale, en 1959, il devient étudiant à la Section de Langue Française et Langue Allemande de l’Institut Pédagogique ‘Alecu Russo’ de Balţi.

En 1962 V. Banaru est envoyé continuer ses études à l’Institut Pédagogique ‘V.I. Lenin’ de Moscou, qu’il finit avec diplôme de mérite en 1965. Durant la période mars 1964-mars 1965 il travaille en qualité d’interprète dans la République de Guinée, en Afrique. Depuis l’année 1966 V. Banaru déploie son activité au Département de Philologie Française de l’Université d’Etat de Moldova, oú il débute comme assistant universitaire et puis continue en qualité de doctorant, maître assistant, maître de conférences et professeur universitaire. En 1995 il est réélu dans la fonction de Directeur de Département pour le troisième terme, en y demeurant jusqu’à son dernier battement du cœur.

En 1971, Victor Banaru soutient sa thèse en philologie romane et en 1981 - la thèse de docteur d’Etat en linguistique générale. Il a été membre du Conseil régional spécialisé pour la soutenance des thèses de docteur ès-lettres de l’Institut des Langues Etrangères de Minsk et du Conseil régional spécialisé pour la soutenance des thèses de docteur d’Etat de l’Académie des Sciences de la République de Moldova. Entre 1994 et 1997, V. Banaru devient vice-président du Conseil scientifique spécialisé pour la soutenance des thèses de docteur d’Etat à l’Université d’Etat de Moldova. De même, il a été membre de l’Union des journalistes de Moldova, membre de l’Association des scientifiques de Moldova, membre de l’Union des Ecrivains de la République de Moldova et de l’Union des Ecrivains de la Roumanie. La Moldova est devenue membre titulaire de la communauté des pays francophones en 1997, V. Banaru a créé et a été élu en qualité de Président de l’Association des Professeurs de Langue Française de la République de Moldova, exprimant les intérêts de la francophonie bessarabienne à plusieurs reprises, aux Congrès Internationaux des Associations des Professeurs de Français,dont le plus important fut celui de Tokyo, au Japon.

La personnalité banarienne s’est imposée par son esprit réflexif de philosophe et par son intelligence raffinée, la richesse spirituelle et la compétence encyclopédique.

L’Homme Philosophe

Intellectuel d’une verticalité indubitable, V. Banaru a vécu parmi les gens et pour les gens. D’une grande sensibilité pour le caractère passager de la vie humaine, il a été préoccupé de la nécessité de pénétrer et de prendre conscience des vérités Bibliques et de celles du Coran dont il ne pouvait pas se passer pour réussir à comprendre le sens de l’existence humaine. Son œuvre de docteur d’Etat a mis en évidence par excellence, de façon exhaustive, la riche vision scientifique du linguiste et du philosophe.

LE PROFESSEUR BANARU

Linguiste d’une haute tenue professionnelle, doué d’une capacité de travail tout à fait particulière, V. Banaru s’est affirmé dans divers domaines de la science philologique : linguistique générale et contrastive, sémantique syntaxique, théorie du texte, dialectologie, grammaire, phonétique et pragmatique, sachant mettre en valeur, simultanément, les connexions interdisciplinaires avec la philosophie, l’art, l’esthétique, la littérature, la poétique, la religion, la mythologie, la sémiotique, l’herméneutique. A la croisée des écoles linguistiques française, roumaine et russe, Victor Banaru crée sa propre vision sur la langue en tant que système, ainsi que sur les concepts de prédication et prédicativité, dans une perspective de pragmatique communicationnelle. Il crée et dirige, au sein du Département de Philologie Française l’école scientifique sur la Proposition et le Texte, guidant les jeunes inscrits à l’école doctorale dans leurs travaux de recherche dans cette aire thématique. Parmi ses ouvrages les plus connus dans le milieu universitaire, on pourrait citer : « Considérations sur le niveau d’analyse des constructions exprimant le rapport cause-effet en français contemporain », « Problèmes d’organisation du contenu et de la forme de la phrase » etc. V. Banaru a publié plus de 150 travaux : monographies, traductions, nouvelles, publications dans des journaux, articles et thèses scientifiques dans les domaines de la linguistique et de la didactique, guides bibliographiques, dictionnaires, avis, programmes analytiques.

Le professeur Victor Banaru a acquis un renom national et international digne d’admiration (a été aussi connu dans son pays qu’à l’extérieur) en qualité de directeur de recherche de 16 thèses de docteur ès lettres (dont 4 de l’extérieur) et 2 thèses de docteur d’Etat, dans divers domaines de la philologie, et aussi en tant que spécialiste de référence officiel individuel pour 26 thèses de docteur ès lettres et 4 thèses de docteur d’Etat. Il a assuré de nombreux cours magistraux, a publié multiples ouvrages, a présenté des rapports scientifiques aux conférences et symposiums des universités de Paris, Lausanne, Moscou, Kalinin, Kiev, Sankt-Petersburg, Smarkand, Buhara, Baku, Erevan, Tbilisi, de l’Académie de Sciences de Moscou. De même, il a présenté des rapports scientifiques aux conférences et symposiums à Grenoble, Iaşi, Cluj, Bălţi, Chişinău ; il a participé aux Congrès de l’Académie Roumaine-Americaine des Sciences et des Arts.

Les disciples des années 1970-1980 (Ion Gutu, Gheorghe Cainareanu, Vsevolod Grigore, Elena Prus, Sergiu Malachi), ainsi que ceux de la fin des années 1990-2000 (Calin Manascurta, Oxana Capatina et Remus Turcanu) seront profondément marqués dans leurs recherches par la philosophie et la forma mentis de Victor Banaru. Ces derniers, qui ont commencé leurs thèses sous la direction de Victor Banaru, ont été déroutés par la perte irrécupérable du Professeur et ont eu besoin d’un certain temps pour revenir aux recherches qu’ils poursuivent toujours dans un esprit banarien.

Le terrible accident de voiture (décembre 1997), qui a ravi Victor Banaru à l’affection de tous ceux qui lui ont été chers, en un éclair , en un clin d’œil a bouleversé, simultanément, tous ces gens : famille, amis et disciples… Que les filles de Victor Banaru, Doina et Mihaela, trouvent ici, après tant d’années, l’expression de notre sympathie la plus sincère.

Pour le Département de Philologie Française,
Mihaela Rusu Slovineanu et Diana Sandrovschi , collaboratrices.