Karl Schmidt – le maire de la capitale moldave avec le plus long mandat

0 vote

Karl Schmidt est considéré comme le meilleur maire de Chisinau de tous les temps. En plus, il battu un record de longévité, ayant été à la tête de l’administration de Chisinau depuis 1877 jusqu’en 1903. Sa contribution à la modernisation de la ville a été très importante : électrification de la ville, pavage des rues, construction des premières lignes de tramway – c’est à Karl Schmidt qu’on doit tout cela.

Karl Schmidt (Karl-Ferdinand Schmidt) est né le 25 juin 1846 à Bălţi, dans la famille d’Alexander Schmidt, un chirurgien d’origine allemande. Sa mère était polonaise.

Lors de la période 1857-1863, il fait ses études au Gymnase Régional de Chişinău. En 1863-1864, il fait ses études à la faculté de physique et de mathématiques de l’Université St. Vladimir de Kiev, et un an plus tard il s’inscrit à la faculté de droit de l’Université de Odessa dont il est docteur en sciences juridiques.

Ensuite il occupe diverses positions dans les organes de droit. En 1877, à l’âge de 31 ans, il est élu maire de Chisinau et puis réélu successivement jusqu’en 1901. En 1903, après le pogrom des Juifs, il démissionne.

Lors de 26 ans, pendant qu’il était à la tête de l’administration municipale, Karl Schmidt a continuellement reconstruit la ville. Il a contribué à la construction d’une chapelle dans l’arrondissement de Rascani et de plusieurs maisons pour les invalides (1877-81). C’est avec son concours qu’un grand nombre de rues ont été pavées, un asile pour les personnes sans domicile a été ouvert (1899), l’amphithéâtre populaire avec une salle de spectacles a été construit (1900), le buste de Pouchkine a été inauguré, les premières lignes de tramway ont été construites (1881-95), le réseau de canalisation a été mis en place, aux côtés du système d’illumination.

En plus, de nombreux édifices importants ont été bâtis pendant ses mandats : Ecole Réelle (1886), Gymnase de filles Natalia Dadiani (1900), Musée d’histoire (1889), l’actuel Hôtel de Ville (1901), etc.

Karl Schmidt a été membre du Comité Bessarabien pour la Tutelle sur les Orphelinats, président de la Direction de Chisinau de la Société de Support aux Jeunes Studieux, administrateur du Lycée de Commerce et de l’Ecole Réelle.

Karl Schmidt est l’auteur de l’idée de créer un musée des écoles, de fonder la Société de Musique « Armonia » (« Harmonie ») et d’ouvrir l’Ecole municipale d’arts plastiques (en 1894, aujourd’hui – c’est le Collège d’Arts Plastiques « Alexandru Plămădeală »).

Karl Schmidt a été marié avec Maria Cristi, la fille du boyard Ioan V. Cristi, un leader de la noblesse de Bessarabie et Président de la Zemstvo (un type d’assemblée provinciale de la Russie impériale), et de Alexandra Nelidov (fille de Alexandru Nelidov, originaire de Bessarabie qui a été ambassadeur de l’Empire russe à Constantinople). Karl Schmidt et Maria Cristi ont eu cinq enfants dont un - Alexandre (1879-1937) a été, comme son père, maire de Chişinău (en 1917-1918).

Karl Schmidt est l’unique maire de Chişinău dont le nom a été donné à une rue de la ville de son vivant. Cela a eu lieu en 1902, à l’occasion du 25e anniversaire de son activité à la tête de l’administration municipale - l’ancienne rue Gostinnaya où la famille de Schmidt habitait est devenue rue Karl Schmidt et a gardé ce nom jusqu’en 1944. A présent, une partie de cette rue porte le nom du Métropolite Varlaam, et l’autre partie - du Métropolite Dosoftei. La maison de Karl Schmidt existe de nos jours encore ; elle se trouve au nr. 78, rue du Métropolite Varlaam (au croisement avec la rue de Mihai Eminescu). Une plaque de commémoration installée sur cet immeuble évoque, en langues roumaine et allemande, le nom de son fameux locataire.

Mais, d’autre part, on ne sait pas où Karl Schmidt a été enterré. En 1937, une décennie après sa mort, Gheorghe Bezviconi écrivait dans la revue « Din trecutul nostru » (« De notre passé ») que le tombeau de l’illustre maire de Chisinau était dans un état délaissé, seule une croix modeste en bois étant restée à son chevet. La croix de bois ayant pourri, son tombeau est maintenant introuvable …

Le 14 octobre 2011