In memoriam : Ion et Doina Aldea-Teodorovici

Artile par Rodica Istrati

Il y a tout juste 17 ans, la nuit du 30 au 31 octobre 1991, la nation roumaine a perdu, dans un tragique accident de voiture encore dévoilé, deux grands chanteurs - Ion et Doina Aldea-Teodorovici.

Leurs chansons, pareilles à des hymnes, étaient associées sur les deux rives du Prut, à la renaissance nationale et l’éviction du régime communiste restauré après la seconde guerre mondiale. Elles ont soutenu les efforts de remise en valeur des symboles nationaux - le retour à l’alphabet latin et à la dénomination correcte de la langue roumaine, les valeurs culturelles communes dans l’espace roumain, l’adoption du tricolore comme drapeau officiel, de l’hymne « Desteapta-te romane » (Eveille-toi, Roumain) et de l’emblème.

Les vers chantés par les conjoints Aldea-Teodorovici étaient l’expression des vœux les plus sacrés et des aspirations résultant du malheur d’un peuple opprimé depuis des décennies. Les deux voix exceptionnelles ont fait éveiller dans des millions de cerveaux des sentiments patriotiques refoulés.

Dans les années 1989, 1990 et 1991, les Moldaves ont appelé par la voix de ces deux chanteurs l’alphabet latin, ils ont prié Dieu de pardonner ceux qui avaient des églises et « l’ont déporté en Sibérie glacée ». Pour Doina et Ion, le pain du peuple ne pourrait être autre que la souveraineté nationale, la sortie de la sphère d’influence de l’empire.

En 1991, juste après avoir chanté lors d’une ample réunion nationale, les deux chanteurs ont participé au Festival de Mamaia (en Roumanie) où Doina avait annoncé : « Nous venons directement de la Place de la Grande Assemblée Nationale de Chisinau et nous vous apportons le souffle de notre liberté ».

Doina et Ion chantent pour les soldats
Doina et Ion chantent pour les soldats

Au mois de mai 1992, ensemble avec le grand poète, Grigore Vieru et le poète Adrian Paunescu, ils ont chanté pour les héros de la guerre de Transnistrie afin de leur remonter le moral.

La postérité gardera la mémoire de Ion et Doina Aldea-Teodorovici - deux chanteurs qui ont inspiré de l’espoir, de l’amour pour les proches et pour l’éternité. Leur musique vivra toujours et, à travers elle, ils seront toujours avec nous.