Débuts de Valentina Nafornița à l’Opéra de Paris

1 vote

Ayant enchanté pendant des années les admirateurs de la musique de qualité à Vienne, notre très douée compatriote, Valentina Nafornița, a fait ses débuts le 9 septembre, comme toujours – avec brio, à l’Opéra national de Paris.

Valentina Nafornita et Stephen Costello dans « La Veuve joyeuse » (Photo : Guergana Damianova)
Valentina Nafornita et Stephen Costello dans « La Veuve joyeuse » (Photo : Guergana Damianova)

Elle a interprété le rôle de Valencienne dans l’opéra « La veuve joyeuse », spectacle qui a ouvert la saison 2017/2018. « Qui d’autre aurait pu produire aussi bien la coquette minauderie de cette dame qui chante qu’elle est une femme comme il faut, dans les bras d’un amant auquel elle interdit de demander la main de celle qu’elle lui ordonne d’épouser… ? Son jeu gracieux s’accorde à sa voix colorée et scintillante, comme les notes du glockenspiel qui l’accompagne. Descendant dans des piani qui ne laissent échapper qu’un fin filet de voix, elle montre également une belle générosité dans les passages plus lyriques », écrit le portail http://www.olyrix.com

Valentina Naforniţă se produira à Paris du 9 septembre au 21 octobre 2017. Puis, elle reviendra à Vienne pour « redevenir » Adina dans « L’Elixir d’amour ». Elle sera de retour à Paris, en novembre, pour interpréter Servilia dans « la Clémence de Titus » de Mozart et fera de nouveau escale à Vienne pour deux spectacles : « Les noces de Figaro » (Susanna) au mois de février et « La Bohème » (Musetta) en mars. Ensuite, elle reprendra ce dernier rôle à l’Opéra de Rome, au mois de juin.

Bon succès, Valentina !