Plaidoyer pour la langue française

0 vote

Nous sommes heureux d’accueillir une nouvelle jeune rédactrice, Cristina Laicovski. Elle débute sa collaboration par un plaidoyer enthousiaste pour la langue française. Il faut l’entendre car elle nous met, nous Français, face à nos responsabilités : nous ne pouvons ignorer cet enthousiasme ; il nous faut aider ces « militants » de la francophonie. Merci, Cristina, d’être une avocate si énergique de la cause du français.

La rédaction.

*** *** ***

Article de Cristina Laicovski

Cristina Laicovski
Cristina Laicovski

La langue française, composante de la culture universelle de l’homme. Aujourd’hui, la façon de vivre, les changements produits pendant les derniers siècles, ses rigueurs, dessinent devant nous un monde où malheureusement la culture ne joue pas le rôle principal. Car, actuellement, c’est la raison du plus riche qui est la plus forte et pas celle de celui qui a un esprit riche, un vaste champ spirituel.

Mais la culture, c’est quoi ? C’est l’unique trésor qui crée la personnalité d’une personne. C’est avant tout son éducation, ses manières, ses pensées, son savoir, etc.

D’après moi, la culture d’une personne est en lien direct avec son savoir, son désir d’élargir l’horizon de ses connaissances. Et on peut dire « que la valeur d’une personne peut se mesurer au nombre des langues qu’elle parle ». Et sans aucun doute, le français est au sommet de la pyramide des langues les plus nécessaires que chacun doit étudier.

Il y a déjà quelques siècles, la connaissance du français était considérée comme la chose qui rimait avec le sens esthétique, l’éducation idéale pour les couches sociales les plus hautes, l’aristocratie, la bourgeoisie. Toute personne respectée dans la société devait bien connaître le français. Les jeunes filles aussi devaient bien maîtriser cette langue pour faire preuve d’élégance, de délicatesse etc.

On peut même et de nos jours parler de ce phénomène dans la société, qui en effet implique le besoin de connaitre cette langue. Ainsi, chacun de nous doit avoir parmi ses objectifs dans sa vie, d’approfondir ses connaissances concernant la langue de Molière. Car, il ne faut pas oublier qu’elle est une langue officielle de l’ONU, de la Croix Rouge et une langue de travail de l’Union Européenne. De plus sa connaissance augmente la chance d’être à l’unisson avec le succès, la réussite professionnelle et bien sûr avec le bonheur. Car la connaissance c’est aussi un grand bonheur pour celui qui l’apprécie comme il faut.

A mon avis, le fait de connaître la langue française nous offre une des opportunités uniques pour devenir vraiment riche. Mais riche spirituellement. En effet, elle influence directement notre culture. Et je pense que ça vaut vraiment la peine de profiter de ce merveilleux voyage que nous offre la langue française, pour pénétrer plus loin dans le mot « culture » et son importance primordiale.