Regard d’une jeune Moldave sur une héroïne française de la mode, symbole de liberté, d’indépendance et d’obstination dans le travail

1 vote

Elle a eu un destin à part. Elle ne ressemblait à personne. Son design a changé l’univers de la mode. Elle a crée un empire. Elle est connue partout dans le monde. Son nom est Coco ! Coco Chanel !

Son vrai nom Gabrielle Bonheur Chanel (1883-1971).

Cristina Burlacu
Cristina Burlacu

Article par Cristina Burlacu

Récemment, j’ai visionné le film « Coco avant Chanel » réalisé par Anne Fontaine avec Audrey Tautou qui joue le rôle principal. Je connaissais cette femme, mais le film a beaucoup changé mon opinion envers elle. Maintenant je l’admire.

D’abord, je veux dire que c’est un très bon film, qui me plaît du fait qu’il raconte la vie réelle de Coco Chanel. Ici on peut voir un autre aspect de sa vie moins connu et moins compris par les hommes : sa vie privée et le début de sa carrière.

L’action commence par son enfance quand la petite Gabrielle reste abandonnée dans un orphelinat. Bientôt, elle apprend à manier le fil et l’aiguille et travaille en qualité de couseuse dans une maison spécialisée. Toutefois, Coco n’est pas contente de sa situation sociale. Elle débute dans un café-concert où elle reçoit le nom de « COCO » parce qu’elle a pour habitude de chanter « Qui qu’a vu Coco dans l’Trocadéro ? ». Ce surnom va l’accompagner jusqu’à sa mort. Étant admirée par beaucoup d’hommes qui fréquentent le café où Coco chante, elle rencontre Étienne Balsan - un homme du monde, riche, qui la met en avant et la reçoit dans son château. Coco se trouve au sein de la haute société près d’une année, mais elle désire avoir un travail, parce que l’idylle avec Balsan ne dure que quelques mois et bientôt la jeune fille réalise qu’elle ne l’aime pas. A 25 ans, elle ne sait pas quoi faire. Cependant, les sorties avec Balsan lui offrent l’occasion de connaître l’amour de toute sa vie - Arthur (Boy) Capel. Ils ont une relation qui va durer 10 ans, mais il épouse une riche anglaise. Coco souffre énormément à cause de lui, mais elle accepte le statut d’amante au nom de l’amour.

Ces événements ont eu une très grande importance dans sa vie, puisque qu’elle commence sa carrière dans la mode en essayant de s’évader de la réalité et de mettre toutes ses forces au service de la mode. Devenue la maîtresse de Boy Capel, Coco Chanel développe ses activités avec l’aide de ce dernier. Celui-ci lui prête une somme d’argent très importante pour que Coco ouvre son premier salon de modiste, puis le deuxième et une troisième boutique et la première maison de couture. Ses boutiques bénéficient de la clientèle de toute la société élégante.

L’événement qui marque entièrement la vie de Coco c’est la perte d’Arthur Capel qui succombe à la suite d’un accident de voiture en 1919. « En perdant Capel, je perdais tout. », avouera-t-elle 50 ans après la mort de Boy (Arthur Capel). Pour tout oublier, pour ne pas sombrer dans le chagrin, elle se réfugie dans son travail. Coco déteste les dimanches et travaille comme une forcenée.

A présent, je me demande si Coco est devenue l’esclave de la mode ou si la mode est devenue son esclave ? C’est difficile de répondre. Ce qui est sûr, c’est que Chanel a changé tout en ce qui concerne le style des femmes à cette époque-là. Elle devient une vraie créatrice de mode à contre-courant. Coco a eu toujours une manière de s’habiller et un style de vie différents des autres.

Suivant sa seule inspiration, elle raccourcit les jupes et supprime la taille. A l’instar de Paul Poiret qui a supprimé le corset en 1906, elle libère le corps de la femme. Coco promeut le style garçonne n’hésitant pas à porter polo, cardigan, jodhpurs et pantalons, elle invente déjà un nouveau moyen de s’habiller, une nouvelle allure - plus décalée, plus écolière, la tenue sobre et sage, mais en même temps pratique.

C’était difficile de ne pas être comme tout le monde à l’époque de la guerre et sous la pression de la société. Coco a vécu pendant la première et la deuxième guerre mondiales en surmontant des obstacles divers.

« La mode se démode, le style jamais. » C’est la célèbre citation de Coco Chanel que j’aime le plus ! Par cette citation je comprends qu’être originale, c’est rester soi-même et ne pas perdre sa propre personnalité. C’est une attitude qui concerne notre vie entière, qui nous conduit à réfléchir et à comprendre ce qu’on veut réaliser : être une copie ou être un exemplaire original, individuel. Comment s’habiller, c’est marquer un style de vie.
Je considère que chaque fille ou chaque femme doit prendre en exemple le caractère indépendant de Coco, son courage, son attitude inébranlable envers la vie et la fidélité envers soi-même.

Elle fut la première femme à s’imposer dans un monde d’hommes en apportant de la liberté, mais en gardant l’élégance. Ne pas tenir compte des stéréotypes et vivre une vie en toute indépendance, voilà ce qui caractérise Coco Chanel.

Changer le monde et pas seulement soi-même !

Le 22 février 2011