Patricia Kopatchinskaja à l’honneur

Article de Gilles Ribardière

Notre site moldavie.fr a eu l’occasion de présenter la violoniste Patricia Kopatchinskaja à plusieurs reprises. Sa notoriété est considérable. Ainsi, les lecteurs du magazine « Gramophone » estiment qu’elle a produit le meilleur enregistrement de concertos de l’année. La nouvelle est récente. Il s’agit d’un double CD qui réunit 3 concertos pour violon : le second de Bela Bartok, celui de Peter Eötvös sous-titré « Seven », et celui de Georgy Ligeti.

Or, il faut savoir que « Gramophone », magazine anglais, est une référence mondiale concernant la musique classique.

Cette jeune violoniste moldave bouscule la tradition du fait des risques qu’elle prend aussi bien par son jeu sans concession que par ses programmes. On peut s’en rendre compte en visionnant ses prestations sur YouTube (dont Seven de P.Eötvös).

La lecture de son site (www.patriciakopatchinskaja.com) est par ailleurs révélatrice ; il suffit de jeter un œil sur son agenda !

Son audace en tout cas n’effraye pas le public qui n’hésite à plébisciter des enregistrements audacieux comme celui remarqué par les lecteurs de « Gramophone », et à ce rendre massivement à ses concerts aussi bien en Europe que sur l’autre rive de l’Atlantique !

Nul doute que nous aurons l’occasion de reparler ici de Patricia Kopatchinskaja !