Orchestres de musique populaire moldave : „Fluieraş“ et „Mugurel“

„Fluieraş“

L’orchestre de musique et de danses populaires “Fluieraş” a été fondé en 1950 et reste depuis le berceau artistique de plusieurs chanteurs renomés. A partir de l’an 1958, l’orchestre est dirigée par le remarquable chef d’orchestre Serghei Lunchevici, un virtuose du violon. Les sons tirés de son violon par l’archet qui semblait magique impressionaient profondément et charmaient. Lorsqu’il interprétait les pièces „Motive lautaresti“, „Balada“ de Ciprian Porumbescu, „Jalea tiganului“, „Motive ungare“, Serghei Lunchevici s’approchait vraiment de l’apogée de la virtuosité.

Serghei Lunchevici
Serghei Lunchevici

En 1960, à l’occasion de la décade de l’art et de la littérature moldave à Moscou, l’orchestre “Fluieraş” se voit conférer le titre honorifique de troupe émérite de la RSS Moldave. Le répertoire de l’orchestre a toujours été riche et varié, comprenant des chansons populaires, ainsi que des œuvres des compositeurs moldaves (E.Coca, V.Fedov, D.Gheorghita, S.Lunchevici, P.Sirbu, D.Blajinu et d’autres), créées sur la base du matériel folklorique. L’orchestre “Fluieraş” a formé toute une pléiade d’interprètes et d’instrumentistes : Tamara Ciobanu, Gheorghe Eşanu, Nicolae Sulac, Zinaida Julea, Petru Zaharia, Semion Brînzila, Dumitru Casap. Le coloris national authentique de l’orchestre est dû à la diversité d’instruments musicaux qu’il réunit : flûte, flûte de Pan, flûte champêtre, tympanon, violon, clarinette, cornemuse, cithare, etc.

Originales, authentiques, naturelles, ferventes sont les danses interprétées par la troupe de danseurs de l’orchestre „Fluieraş”. Etant un parfait connaisseur de la chanson populaire moldave, le chef de l’orchestre “Fluieraş”, Serghei Lunchevici, a fait de son mieux pour que sa troupe devienne une carte de visite de la Moldavie.

„Mugurel“

Cet orchestre fut fondé en 1966 dans le cadre de la Philharmonie Nationale. Au début, l’orchestre était dirigé par le talentueux violoniste Valeriu Negruţu. Le répertoire était soigneusement sélécté par Isidor Burdin. Les concerts de l’orchestre “Mugurel” se distinguent depuis toujours par leur virtuosité et par l’optimisme qu’ils inspirent. Les spectateurs ont d’innombrables fois comblé d’applaudissements le chef d’orchestre Valeriu Negruţu, le joueur du tympanon Petrică Dabija, le violoniste Liusic Rozman, l’accordéoniste Alexandru Vacarciu, les interprètes Maria Drăgan, Valentina Cojocaru, Anastasia Istrati, Vasile Marin et Ion Bass. Or, chacun d’entre eux se distinguait par quelque chose d’unique : Maria Drăgan - par sa voix forte et harmonieuse, Valentina Cojocaru - par son énergie juvénile, Vasile Marin - par son style abondant en enthousiasme, Ion Bass - par sa simplesse et la diversité de son répertoire constitué de chansons populaires moldaves, bulgares et gagaouzes.