Nicolae Botgros, l’ambassadeur du folklore musical moldave

En Moldavie et en Roumanie, le nom de Nicolae Botgros est associé au folklore même, à la musique populaire et à l’orchestre de musique populaire « Lautarii » (« Les ménétriers »).

Les musiciens moldaves reconnaissent qu’aucun autre violoniste n’a réussi autant que Nicolae Botgros à donner vie et à valoriser de manière plénière et expressive un répertoire sélecte, caractéristique à notre folklore. Les critiques d’art de Moldavie le considère comme un phénomène sans précédent. Avec plus de deux mille pièces interprétées pendant un tiers de siècle ensemble avec son orchestre de musique populaire « Lautarii », Nicolae Botgros est aujourd’hui l’ambassadeur du folklore moldave dans le monde.

Musiciens de père en fils

Dans tout ce qu’il a réalisé et continue à réaliser en tant que violoniste, chef d’orchestre, arrangeur de musique folklorique, Nicolae Botgros reste fidèle aux traditions de l’école populaire des violonistes. Il est né à Badicul Moldovenesc, un grand et beau village du sud de la Moldavie, avec de riches traditions folkloriques. Son père, Dumitru Botgros, un virtuose connu dans toute la région de sud du pays, a appris l’amour pour la musique à ses enfants aussi, surtout à ses trois fils Vasile, Nicolae et Gheorghe. Nicolae, étant le deuxième fils dans la famille Botgros, a été guidé par son père pour faire ce que le dernier n’a pas réussi, soit faire des études dans une école de musique.

Nicolae et Corneliu Botgros
Nicolae et Corneliu Botgros

« J’ai toujours eu mon père dans le cœur. C’est lui qui m’a mis le violon dans les mains. Je l’ai toujours obéi et suivi ses conseils. S’il me disait d’exercer une ou deux heures, je ne sortais pas de la maison. Les garçons allaient se divertir, moi, je jouais du violon. C’est de mon père que j’ai appris la plupart des pièces folkloriques que j’ai arrangées ultérieurement pour l’orchestre. Quand je rentrais à la maison, il me rencontrait toujours à la porte, il me jouait une pièce, une ronde, etc. C’était sa façon de me saluer. Il me préparait toujours une surprise musicale », se souvient l’artiste.

Prises ensemble, les réalisations de Dumitru Botgros et de son fils Nicolae peuvent être qualifiées de phénomène unique car ils ont exploré pleinement le folklore moldave. « Avec leur répertoire, on peut composer une anthologie de la musique du sud de la Moldavie », affirme le docteur en ethnologie Tudor Colac.

Un ménétrier qui fait des miracles avec son violon

L’écrivain Andrei Strambeanu considère Nicolae Botgros comme un messager de la chanson folklorique qui a édifié la renommée de notre pays dans le monde entier. « Je connais Nicolae Botgros depuis qu’il était un beau jeune homme, dit l’écrivain. Quand je l’ai écouté pour la première fois jouer du violon, j’en ai été enchanté. Ensuite, je l’ai écouté à la Philharmonie ou pendant 20 ans j’ai été membre du Conseil artistique. J’étais tout simplement épris de ce qu’il faisait. Voire plus, mon avis au sujet du musicien Botgros a été confirmé par un autre grand violoniste - Isidor Burdin, l’homme qui a ranimé la musique populaire moldave aux années 50-60. « Voila un jeune qui est un véritable ménétrier, qui fait des miracles avec son violon, avait-il dit une fois ».

Nicolae Botgros a enregistré dans le fond de la Radiotélévision publique des dizaines de pièces musicales, des centaines de cassettes, des albums, des disques. C’est un grand honneur pour les interprètes d’enregistrer de la musique avec l’orchestre « Lautarii ». Nicolae Botgros a collaboré avec à peu près 200 interprètes de musique populaire et avec autant d’instrumentistes de Moldavie, tout comme de l’espace balkanique - Roumanie, Serbie, Hongrie. L’interprète roumain Ionut Dolanescu a enregistrés 5 disques en collaboration avec l’orchestre « Lautarii ». « Je suis le seul artiste roumain qui ait fait tant d’enregistrements avec l’orchestre « Lautarii ». Je vois que d’autres chanteurs de musique populaire de Roumanie ont suivi mon exemple et viennent à Chisinau afin de se faire enregistrer avec ce magnifique orchestre et avec ce génial violoniste, Nicolae Botgros.

A présent, en Roumanie il n’y a pas d’orchestre autant virtuose que « Lautarii ». Depuis le premier instant que je l’ai écouté, je suis tombé amoureux de ce merveilleux orchestre. Ultérieurement, j’ai eu la surprise de constater que le maître Botgros est un homme particulier, d’une modestie rare. Je ne peux pas imaginer ma carrière musicale sans l’amitié avec Nicolae Botgros et l’orchestre « Lautarii ».

Une dynastie de musiciens

Lidia Botgros-Bejenaru
Lidia Botgros-Bejenaru

En fait, toute la famille Botgros se consacre à l’art musical. Son épouse, Lidia Botgros-Bejenaru, est soliste-vocaliste dans l’orchestre de musique populaire « Lautarii ». Elle partage les joies et les difficultés de la vie avec le maître Nicolae Botgros depuis plus de 35 ans. Elle lui a dédié une chanson dont les vers viennent droit du cœur - « Soit fier, mon ménétrier, de ton pays ».

Adriana Ochisanu
Adriana Ochisanu

L’exemple du père a été suivi par le seul fils, Corneliu, qui a épousé une jeune femme sur mesure - Adriana Ochisanu, soliste de l’orchestre de musique populaire « Lautarii », elle-aussi. « Quand je chante sur la scène près du maître Botgros, près de l’orchestre « Lautarii », j’ai des sentiments que je ne pourrais pas exprimer, dit Adriana. Le chef d’orchestre Nicolae Botgros a un grand cœur, tout le monde l’aime, il est apprécié grâce à son talent. C’est un bon père, un grand-père affectueux. Il nous guide toujours, il nous donne de bons conseils à suivre ».

Un talent apprécié à sa juste valeur

Le musicien Nicolae Botgros a inscrit des pages brillantes dans sa carrière artistique. Il est Chevalier de l’Ordre de la République, détenteur du titre honorifique d’Artiste du Peuple.

En 2002, la chaîne de télévision « Roumanie Internationale » a accordé au maître Nicolae Botgros le titre de « Chef du meilleur orchestre de musique populaire de l’espace roumain ».

Chaque année, le maître participe en direct avec l’orchestre « Lautarii » de Chisinau à de nombreux spectacles musicaux et festivals internationaux tenus en Roumanie.

l'orchestre « Lăutarii »
l’orchestre « Lăutarii »

Aux concerts donnés par cet orchestre, la salle est toujours archi-pleine.