« Le petit Einstein de Balti », à seulement 19 ans, est champion international de physique et de maths

0 vote

Si la Moldavie n’est plus un pays « x » pour plusieurs personnes de divers continents, c’est dû à un jeune homme de 19 ans de la ville moldave de Balti qui a prouvé que ce pays existe et qu’il a des gens capables d’affronter les obstacles.

Alxei Zubarev, champion international de physique et de mathématiques est parmi les Moldaves qui ont cueilli à l’étranger le plus de médailles d’or, d’argent et de bronze. Dans son enfance, ses collègues et ses professeurs le surnommaient « le petit Einstain de Balti ».

Alexei Zubarev
Alexei Zubarev

Alexei Zubarev est à présent très préoccupé d’une expérience qu’il effectue dans le cadre d’Université de sa ville. Il y vient depuis qu’il était élève en septième. Tout le monde le connaît, même les agents de nettoyage, car il leur a expliqué quelle est la force dont ils ont besoin pour mettre en mouvement un simple torchon afin d’essuyer la poussière.

Au milieu des appareils et des chiffres, il se sent comme un poisson dans l’eau. Alexei est né dans une famille pauvre pour laquelle la vie est une équation très difficile. Son père a abandonné la famille quand Alexei était petit ; d’ailleurs, il est né avec une déficience de locomotion qu’il a réussi à surmonter. C’est ainsi que le jeune Alexei a appris la première et la plus difficile formule – comment survivre dans une famille avec un tas de problèmes avec le salaire misérable de la mère, professeur de physique et de maths, qui a un enfant à sa charge et la mère invalide.

A 13 ans, lorsque la plupart des enfants commencent à apprendre pourquoi une pomme tombe par terre et pas en haut, Alexei pouvait résoudre des problèmes qui étaient compliqués même pour des étudiants. A cette époque-là, il a été accepté pour étudier la physique à l’Université, bien qu’il ne soit qu’élève au lycée.

Il a travaille de longues nuits avant de remporter ses 2 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 4 médailles de bronze, ainsi qu’une centaine de divers prix aux olympiades et concours internationaux de physique et de mathématiques. Grâce à ses performances, il a fait connaître la Moldavie dans plusieurs pays de l’Amérique Latine et d’Asie.

Toute réussite implique beaucoup de travail - Alexei sait très bien cette formule. Voilà pourquoi il passe des heures dans le laboratoire, parfois il en sort à minuit. Etant très passionné pour les appareils et le calcul et moins intéressé par les choses matérielles, il est surnommé « le petit Einstein de Balti ».

Pour tout ce qui se passe autour de soi, Alexei peut trouver une explication qu’il exprime à l’aide des chiffres et formules. Même l’amour a sa formule, dans l’optique de Alexei. Il n’a pas de petite amie, mais quand il en aura une, il pense lui parler de son amour comme il suit : « Ma chérie, je t’aime tellement, que mon amour est équivalent au radical x, où x – c’est toi, ma chère… et tout est égal à l’infini… »

D’autre part, l’avenir de Alexei ce n’est ni x, ni y. Il va faire ses études à Bucarest, et puis il va remplir de centaines de tables avec des formules jusqu’à ce qu’il aura trouvé le dénouement des équations censées aider l’humanité à résoudre ses problèmes.

Article publié sur http://m.protv.md/stiri/social/micul-einstain-din-balti-la-doar-19-ani-campion-international.html Traduit pour www.moldavie.fr

Le 26 août 2010