La tour du monde … folklorique

Depuis plus de 30 ans, des musiciens et danseurs folkloriques du monde entier se réunissent à Montoire autour de l’événement le plus attendu de la saison estivale - le Festival des Folklores du Monde. Crée en 1973, le Festival de Montoire est un rassemblement de près de 300 artistes du monde entier qui a lieu chaque année au mois d’août.

Ce Festival c’est tout d’abord une histoire… Avant-guerre existait à Montoire, le jour du 15 août, un grand corso fleuri, animée par des ensembles musicaux et des groupes de jeunes locaux. Cette manifestation, organisée par le Comité des Fêtes, rencontrait un franc succès. Autour de cette journée de fête, est venue l’idée de construire une manifestation plus importante, qui pourrait intéresser les jeunes et étancher la soif de « faire » de nombreux volontaires du Comité.

Ainsi naissait en 1973 le premier Festival de Folklore Européen, se déroulant sur 4 jours, du 11 au 15 août.

Quatre groupes étrangers y prenaient part :

• Les échassiers Fossois (Belgique),

• la Compagnie Rafæl Aguilar (Espagne),

• l’Ensemble de Ploiesti (Roumanie),

• et l’Ensemble de l’université de Belgrade (Yougoslavie).

Ce sont les échanges extraordinairement chaleureux avec les 45 danseurs et musiciens yougoslaves qui poussèrent le Comité des Fêtes à poursuivre l’aventure.

Le festival a une double mission : (1) présenter au public français toutes les cultures du monde, à travers les meilleurs troupes de danses et de musiques traditionnelles et (2) créer des contacts et, plus tard, des échanges entre le public et les danseurs, et entre les danseurs des différentes régions du globe, malgré leurs différentes coutumes, religions, richesses ou couleurs de peau. C’est ainsi que le festival apporte sa pierre à l’édifice de la fraternité et de la paix dans le monde

Le festival aujourd’hui, c’est :

Uune grande équipe de 150 bénévoles où jeunes et anciens se retrouvent chaque année pour travailler et passer un bon moment ensemble.

Un véritable « Palais de toile » en aluminium pouvant accueillir 2000 personnes.

Une dizaine de groupes des 5 continents invités chaque année dont 4 à 5 en tournée longue (4 à 8 semaines), permettant à une trentaine de villes et de festivals de pouvoir bénéficier de troupes de qualité dans des conditions tout à fait exceptionnelles.

Des spectacles chaque soir sous le palais de toile, des expositions, des conférences animées, des stages de découverte, des repas typiques et en musique, de l’artisanat, des animations de rue, des émissions radio ouvertes au public.

Une fréquentation en constante augmentation, évoluant de 9 000 entrées en 1973 jusqu’à 20 000 en moyenne, faisant de lui un des événements majeurs du Loir-et-Cher et de la région Centre. Il se situe aux premiers rangs des festivals de folklore en France (réseau CIOFF).

Un moment de découverte d’autres cultures, d’autres langues, d’autres folklores…

C’est aussi la naissance en 1997 d’un musée ouvert toute l’année et qui pérennise ce moment éphémère qu’est le festival : Musikenfête.

Un après-midi du 15 août en famille. C’est un moment très particulier où les groupes se produisent en extérieurs alors que le public se déplace librement dans le Quartier Marescot. À cette occasion, d’autres groupes régionaux se joignent à la programmation qui se finit par un défilé d’au revoir autour de la place centrale de la commune.

La programmation 2013

13 août : Gala d’ouverture, tous les groupes.

14 août : Le sud : Afrique du Sud, Corée du Sud, Chili.

15 août : Gala panorama.

16 août : Expression latine : Philippines, Colombie, Sicile.

17 août : Concert à 15 h : Lettonie, Philippines, Afrique du Sud.

Orient express à 21 h : Ouzbékistan, Turquie. Moldavie.

18 août : Gala tour du Monde à 15 h : Sicile, Colombie, Corée du Sud, Turquie.

Gala de clôture : Philippines, Afrique du Sud, Moldavie.

Nous suivrons de près la participation des artistes moldaves à ce gala du foklore.

Portail du festival : http://www.festival-montoire.com/index.php/fr/