Doina

1 vote

Chaque peuple a ses particularités - histoire, mœurs, us et coutumes, costume national- qui le distinguent des autres peuples. Un de ces symboles, pour les Moldaves, est indéniablement la doina - complainte, douce chanson lyrique.

Doina dans tous ses états…

Un étranger serait sans doute contrarié par les divers contextes dans lesquels le mot doina est utilisé. Or, les théâtres ont mis en scène une pièce de Ion Druta intitulée Doina, une chorale appelée Doina, dont la renommée dépasse les frontièresde la Moldavie, existe dans le cadre de la Philharmonie nationale. Doina est également un joli prénom féminin. A part cela, il y a des cigarettes moldaves et une sorte de boisson alcoolisée appelés aussi Doina.

La Doina : une complainte

Que signifie ce mot de doina ? Au sens direct, la doina est une poésie lyrique exprimant un sentiment de nostalgie, de mal de l’âme, de compassion, de pitié, d’amour, mais aussi de révolte. C’est une complainte.

Les doinas, c’est-à-dire, les complaintes moldaves révèlent de manière très éloquente les traits distinctifs de notre peuple, notre esprit national, étant un des plus adéquats moyens d’expression du for intérieur des Moldaves.

Les doinas sont très diverses : pastorales, d’amour, épiques, nostalgiques. Depuis toujours, les doinas, cette sorte de complaintes, soulagent l’âme des Moldaves, les encouragent et leur inspirent de l’optimisme.

La « feuille verte »

La plupart de doinas commencent par « foaie verde », ou « feuille verte ». Cela veut dire que le chanteur de la complainte s’adresse à une feuille verte qui symbolise la vigueur et la jeunesse.

Doina, muse des artistes moldaves

Doina a une origine folklorique, mais la force infinie de ce genre de poésie a inspiré les grands classiques, ainsi que les poètes contemporains qui l’ont exploré et nous ont offert ensuite d’émouvantes doinas que les chanteurs chantent doucement et que nous savourons avec un plaisir non-feint.