Un geste généreux de MediaPoint

0 vote

Article de Doina Marinescu

Je veux profiter de cet article en tout premier lieu pour souhaiter aux lecteurs de www.moldavie.fr de bonnes vacances, plus de paix et de tranquillité dans leur vie, et je ne veux pas oublier non plus de leur apporter toute mon affection à l’occasion de la nouvelle année.

Cette année, au cours d’une réunion du comité de direction de MediaPoint, organisation dont je suis membre et coordinatrice du département des ressources humaines, j’ai proposé pour la première fois d’organiser une action caritative en faveur de certaines familles de Moldavie, et plus particulièrement de familles pauvres placées sous la supervision de l’Etat, car considérées comme particulièrement vulnérables. En général, ce sont des familles avec plus de 4 enfants et dont les besoins sont considérables. Les périodes de vacances semblent être les plus favorables pour intervenir. C’est donc dans ce contexte que nous avons émis l’idée d’une collecte de vêtements pour tous les âges, de jeux de société, de livres, de jouets et de nourriture. Il s’agissait d’une initiative propre à l’Organisation, à reprendre éventuellement l’année suivante en cas de succès.

Ainsi toutes ces dernières semaines, chacun fut invité à apporter tout ce qu’il pouvait en vue d’une distribution au profit de ceux étant dans le besoin. Vraiment, j’ai été surprise de constater le nombre de choses réunies, de voir combien l’équipe de MediaPoint avait été réceptive et en mesure d’accomplir un tel geste généreux. Le 23 décembre, au soir, s’accumulaient dans notre bureau : 8 grands sacs remplis de vêtements, 10 sacs de provisions alimentaires, 2 sacs remplis de jouets, et de très nombreux livres. C’était super !

Après, avec l’aide d’un représentant du Ministère du Travail et de la Protection Sociale, nous avons pu trouver un véhicule afin d’aller dans une famille dans le besoin, avec tout notre cœur et les cadeaux. La veille de Noël, nous avons rencontré une première famille, près de la Transnistrie. Elle vit dans une petite maison d’un paisible village.

C’est une famille merveilleuse, avec des parents affectueux et leurs 8 enfants dont le plus jeune est une petite fille qui n’a que 3 mois et pour laquelle j’ai littéralement fondu ! J’étais accompagnée de deux de mes collègues, étant à la fois émue et enthousiasmée. Comme c’était ma première expérience, j’avoue que je ne savais pas trop quoi dire à ces merveilleux enfants. Mais avec tout notre cœur nous leur avons dit qui nous étions, pourquoi nous étions parmi eux : leur apporter un peu plus de lumière pour ces vacances, leur montrer qu’il y avait des personnes qui pensaient à eux. Les voir si modestes et intimidés me bouleversa. Le maire vint même sur place pour nous remercier, ce que nous avons considéré comme un grand honneur.

Le jour de Noël nous avons rendu visite à une famille de 7 enfants - âgés de 6 mois à 10 ans - encore plus pauvre. A coup sûr, leur condition de vie et leur manque de l’essentiel devrait susciter la réaction de ceux qui les suivent. Par dessus tout, l’accès à l’éducation devrait constituer une priorité …

Quoiqu’il en soit, il était incroyable de voir le regard émerveillé des enfants à la vue des jouets, des vêtements chauds et des friandises. J’ai ainsi pu mesurer l’écart entre leur vie si simple et la nôtre environnée de nombreux biens et technologies.

En fin de compte, j’ai été particulièrement heureuse de constater combien notre ONG MediaPoint était bien organisée et pouvait ainsi donner l’idée à d’autres jeunes d’aider des familles dans le besoin en période de vacances … mais pas seulement.