Nicoleta Esinencu et Mihai Fusu au festival de théâtre européen « Le Printemps de Paris », une production de la Maison de l’Europe et de l’Orient

0 vote

Article par Gilles Ribardière repris sur le site http://www.lumieresdelest.com/

La courageuse Maison de l’Europe et de l’Orient, malgré les coupes budgétaires qu’elle subit, poursuit son travail essentiel de révélation des cultures en provenance de contrées situées très à l’est de notre territoire et qui sont souvent peu connues du public français. C’est le cas de la République de Moldavie qui, toute enclavée qu’elle est entre Ukraine et Roumanie, s’attache à montrer son identité. Elle le fait avec l’aide notamment de certains de ses artistes. Nicoleta Esinencu et Mihai Fusu sont de ceux-là.

Leurs créations seront ainsi présentées dans le cadre du festival « Le Printemps de Paris ». Le 10 mai, ce sera « Fuck you, Eu.ro.pa » et le 11 mai : « A(II)RH+ », l’une et l’autre représentation débutant à 20 heures 30. Ce sont des œuvres qui ont déjà été montrées en France, mais sans l’impact qu’elles méritent auprès du public. Or, la parole de Nicoleta est forte, car au-delà de son ancrage dans la réalité moldave, elle donne à entendre le mal vivre des laissés pour compte de la société, dont les attitudes peuvent être d’une violence extrême. Il faut noter que la compagnie « les Chiennes Savantes » de Calais qui présente « Fuck You, Eu.ro.pa » aura été au Théâtre National à Chisinau du 3 au 6 mai pour le même spectacle.

Quant à Mihai Fusu, il met en scène « Rassm » d’après la poésie avant-gardiste et prolétarienne de Transnistrie des années 1920-1930. C’est un spectacle musical qui pourra être vu et écouté le dimanche 15 mai à 17 heures.

Toutes les représentations ont lieu au Théâtre de l’Opprimé, 78/80 rue du Charolais, dans le 12e. Pour réserver, téléphoner au 01 43 40 44 44, les renseignements pouvant être obtenus auprès de la Maison d’Europe et d’Orient, 01 40 24 00 55.