Je lis, donc je suis SEXY !

Article par Dina Niculaes

Il y a deux semaines, j’étais à Paris. Dans le métro, il n’est pas surprenant de voir des gens qui lisent. Ils lisent tout : livres, journaux, magazines. Peu importe l’endroit où ils se trouvent, les français lisent. Tu les vois dans les parcs, dans le métro, dans les cafés. Un dimanche matin, un café et un bon livre, cela peut constituer un vrai moment de bonheur.

Mais ce phénomène est-t-il présent en Moldavie ? Dans un pays ou les apparences sont très importantes, est-il « cool » d’être vu en train de lire un livre dans un parc, un café ou dans un moyen de transport ? Ou seras-tu traité « d’intello », tout simplement parce que certains ne peuvent pas concevoir que la lecture soit un plaisir ?

Alors que cette question reste sans réponse, deux jeunes demoiselles, Sanda Cojocaru et Ionela Costachi, n’attendent plus le changement, elles en font partie. Plus précisément elles ont décidé de promouvoir la lecture en Moldavie, en ayant comme cible les jeunes âgés de 15 à 25 ans qui ne lisent pas ou pour qui la lecture demeure une corvée comme celle des cours de langue roumaine. Leur campagne a commencé par la création d’une page Facebook avec un slogan provocateur : Je lis, donc je suis SEXY !

Les deux fondatrices ont des grandes ambitions et elles espèrent pouvoir changer la mentalité des jeunes moldaves à travers leur blog, leurs actions et les membres du groupe qui eux-aussi participent à ce changement. « En opposition à la perception générale, la lecture n’est pas quelque chose d’honteux et lire dans un endroit public est tout à fait normal. Il est temps de changer le comportement des jeunes qui n’apprécient pas la lecture en leur montrant l’exemple. En réunissant nos forces, nous pourrons faire progresser notre société. » Ces phrases figurent dans la description du groupe et elles résument l’essence de la création et de l’existence de ce groupe.

Après 4 mois d’activité, le groupe compte plus de 3 350 membres, deux flash-mobs qui ont mobilisé plus de 400 personnes et, le plus important, le lancement officiel de la campagne a eu lieu le 23 septembre dans une librairie située dans le centre de Chisinau. Lors de cette inauguration, les filles ont présenté un drôle de « Dictionnaire des lecteurs » avec 8 catégories.

Qu’ont donc en commun un assoiffé d’adrénaline, un Prince au bois dormant, une mademoiselle Nostalgie, un chercheur de best-sellers acharné, un Homo Specializatus, une mademoiselle Alibi, un lecteur bio-zen ou un lecteur-éponge qui lit tout genre de livres, tout le temps, à tel point qu’on pourrait croire que la lecture le nourrit ? Ils ont tous la même passion : la lecture !

Quel type de lecteur pensez-vous être ? Peu importe le type de lecteur que vous soyez, le principal est d’en être. Alors, n’attendez plus ! A vos livres ! Et n’oubliez pas de partager vos livres préférés avec les autres en laissant un message sur le blog : http://citescsuntsexy.blogspot.com/2010/06/citesc-deci-sunt-sexy.html ou sur la page Facebook : http://www.facebook.com/#!/group.php?gid=128949540449372&v=wall.

Relecture - Philippe Le Borgne.

Le 18 octobre 2010