Hommages à Eugen Holban, de Paris et Chișinău

L’écrivain et chercheur Eugen Holban a célébré ses 90 ans. A cette occasion, l’Association Connexions Moldavie et l’Alliance de Soutien de la Bessarabie ont organisé un hommage en l’église orthodoxe St Ştefan cel Mare de Paris.

C’est l’écrivain et journaliste Ioan Adam qui a assuré la conférence dans le cadre de cette manifestation La Bessarabie roumaine, 1918-1940. La construction matérielle et spirituelle. L’événement s’est déroulé avec le soutien de la communauté paroissienne de St Ştefan cel Mare de Paris.

Par ailleurs, un hommage a été rendu à Eugen Holban à Chişinău à la Maison de la Langue Roumaine Nichita Stănescu, où a eu lieu un symposium sur le thème « Le modèle de la dignité et de l’amour pour le pays ». Alexandru Bantoş, le rédacteur en chef de la revue La Langue Roumaine, a commencé son discours en faisant observer qu’Holban a été l’un des premiers à parler en Occident avec succès des grands problèmes de la Bessarabie liés à son passé, son présent et son futur.

Eugen Holban est né en 1920 à Chişinău dans la famille de Ştefan Holban qui était originaire du village d Cărpineni, président de l’Association des Professeurs du district de Lăpuşna, préfet du district, député au Parlement du Roumanie et membre du Conseil d’Etat qui a voté l’Union en 1918.

Eugen Holban a fait ses études à l’Université Polytechnique de Iaşi. Sa bibliothèque de plus de 1000 de volumes a dû passer le Prut trois fois, elle est aujourd’hui loin de sa patrie.

Chimiste de profession, Eugen Holban a étudié avec passion l’histoire de son peuple. Etabli à Paris depuis 1986, il poursuit ses recherches et continue de faire connaître la vérité sur la Bessarabie. Il est devenu le principal représentant de la diaspora bessarabienne de France. Une partie de ces 20 livres a été rééditée à Chişinău. Ainsi, il y a 14 ans, un livre comportant deux œuvres fondamentales a été réimprimé : La contribution de la Bessarabie dans la culture roumaine et Toponymie et identité nationale.

Eugen Holban a en outre initié le concours « Héritage », un concours d’histoire et de littérature roumaine. Beaucoup de jeunes moldaves y ont participé. L’historien, soutenu par des résidents d’Europe de l’Ouest, des Etats Unis et du Canada ont alloué des prix importants pour les gagnants du concours. Eugen Holban est également le président de l’Alliance pour le Soutien de la Bessarabie.

Article traduit par Liliana Anghel, repris sur le site http://jurnal.md

Relecture - Didier Corne Demajaux