Ambassadeur durant 5 années

A la fin de cette semaine – le 10 juillet 2015 –Monsieur Oleg Serebrian aura parachevé ses 5 années de fonction d’Ambassadeur par une réception d’adieu au cours de laquelle, à n’en pas douter, les participants sauront exprimer leur regret. C’est peu de dire en effet que le représentant de la République de Moldavie à Paris aura laissé son empreinte.

Oleg SEREBRIAN
Oleg SEREBRIAN

Affirmons-le : il fait honneur à son pays dont il a montré une image particulièrement séduisante par son sens de l’accueil. Il a été un ambassadeur d’une grande disponibilité, recevant avec facilité, ouvert à toutes questions, y compris délicates, sur la situation de son pays, prêt à participer à tout débat qu’a pu organiser l’association « Cercle Moldavie » (précédemment - « les Moldaviens ») au Sénat, grâce au soutien de madame la Sénatrice Josette Durrieu.

Deux aspects de l’activité de Monsieur l’Ambassadeur méritent d’être soulignés. En premier lieu, bien que quotidiennement plongé dans l’action, il n’a pas oublié qu’il est un géopoliticien reconnu, conduisant des réflexions de haut niveau qui éclairent sur la situation dans le monde ; ainsi a-t-il pu écrire deux essais importants : « Autour de la mer Noire, géopolitique de l’espace pontique » et « La Russie à la croisée des chemins : géohistoire, géoculture, géopolitique » , ce dernier ouvrage n’étant pas encore traduit en français.

En second lieu, comme indiqué à l’instant, Oleg Serebrian sait agir ; ainsi a-t-il assuré la présence de son ambassade sur tout le territoire français, en allant à la rencontre de ses concitoyens qui auparavant n’avaient jamais eu de contact avec leur représentant, visitant des entreprises susceptibles d’investir en Moldavie, étant reçu par les édiles de nombreuses localités.

Du reste, la France profonde l’a adopté par l’intermédiaire d’une localité de 5000 habitants, Verneuil sur Vienne, dans le Limousin, et cela pour une raison particulière : la mise en œuvre d’un jumelage de cette localité avec le village de Hadarauti. Préexistait en fait une relation avec le lycée des Vaseix situé à Verneuil et la commune moldave, mais surtout il convient de souligner le lien étroit de Monsieur Serebrian avec Hadarauti : son père en fut maire et … il y est né. Voilà donc une bonne raison pour qu’il puisse revenir souvent en France, accompagné de son épouse qui elle aussi a été une remarquable « ambassadrice » de son pays.

La Moldavie s’est honorée en déléguant dans son ambassade une telle personnalité dont on peut penser qu’elle sera mise à contribution afin de poursuivre la construction du pays et son rapprochement vers l’Union Européenne.

Monsieur l’Ambassadeur, et vous Madame Serebrian, merci pour ces 5 années passées parmi nous et à très bientôt !

Cercle Moldavie.