Les échanges extérieurs de la Moldavie en chiffres

0 vote

Lors de la période janvier-novembre 2016, la Moldavie a exporté des produits en valeur totale de 1,8 milliard de dollars, selon les données du Bureau National de Statistiques. Ce chiffre constitue une majoration par 2,7% par rapport à la période similaire de l’an 2015.
Cette hausse a dépassé les attentes des autorités qui avaient pronostiqué la diminution du volume des produits moldaves livrés sur les marches extérieurs.

L’Union Européenne – le débouché principal

La croissance a été plus prononcée au mois de novembre, quand les exportations se sont majorées par 8,5% par rapport au mois antérieur et par 30,3% - par rapport au mois de novembre 2015, leur valeur totale étant estimée à 217,9 millions de dollars USA.

Les exportations de produits moldaves ont été estimées à 1213,2 million de dollars (65,5% sur le total des exportations), ce qui constitue une majoration par 1,8% par rapport à la même période 2015, qui a déterminé la croissance totale des exportations par 1,2%.

La réexportation de produits étrangers a totalisé 638,2 millions de dollars (34,5% du total des exportations), ce qui veut dire une majoration par 4,4% par rapport à la période janvier-novembre 2015.

L'évolution mensuelle des exportations
L’évolution mensuelle des exportations

Les données statistiques révèlent que les exportations à destination des pays de l’UE ont totalisé à peu près 1,2 milliard de dollars (une majoration par 7,2% par rapport à la période janvier-novembre 2015), constituant 64,8% du total des exportations.

L’analyse de l’évolution des exportations dénote la hausse des livraisons vers plusieurs pays de l’UE : Roumanie (+11,9%), Bulgarie (multiplication par 2,7 ), Allemagne (+7,7%), Suisse (+22,3%), Pologne (+5,0%), Autriche (+17,9%), Hongrie (multiplication par 2).

La place de la CEI est prise par les destinations exotiques

D’autre part, les livraisons vers la CEI (la Communauté des Etats Indépendants) ont suivi la tendance de diminution enregistrée ces dernières années - après une nouvelle réduction par 16%, elles constituent maintenant 20,6% du total des exportations (25,2% ­ en janvier-novembre 2015), leur valeur totale étant estimée à 380,5 millions de dollars.

D’autre part, la réduction des exportations vers les pays de la CEI a été compensée par une hausse de 18% des livraisons de produits moldaves vers d’autres pays du monde, y compris vers des destinations exotiques : l’Inde – multiplciation par 6,7 , Lybie ­- par 5,6 , Myanmar ­ - par 4,9, Jordanie -­ par 4,5 , Cambodge ­- par 4,1 , Israël ­ - par 3,7 , Arabie Saoudite ­ - par 3,5 , Malaisie - par 3,2 ; Irak – par presque 2.

L’Irak, d’ailleurs, a tendance à se transformer graduellement dans un marché traditionnel pour les produits moldaves, les livraisons vers ce pays dépassant celles à destinations des Etats-Unis, Géorgie et Kazakhstan, par exemple.

A noter surtout la hausse des exportations de produits céréaliers (+29,7%), meubles (+26,0%), textiles (+46,8%), graines et fruits oléagineux (+8,8%), vêtements et accessoires (+5,7%), machines et appareils électriques (+4,5%), chaussures (+21,6%), boissons alcoolisées et non-alcoolisées (+3,0%), produits laitiers et œufs (+30,2%).

La fluctuation des importations

Les importations effectuées lors de la période janvier-novembre 2016 ont totalisé 3,6 milliards de dollars, chiffre qui est par 0,1% inférieur à celui caractérisant la même période de l’an 2015.

Les importations à provenance des pays de l’UE se sont chiffrées à presque 1,8 milliard de dollars, constituant 49,5% du total des importations.

L'évolution mensuelle des importations
L’évolution mensuelle des importations

Les importations à provenance des pays de la CEI ont été estimées à 920,2 millions de dollars (une majoration par 0,4% par rapport à la période janvier-novembre 2015), ce qui fait 25,4% du total des importations.

L’analyse de l’évolution des importations pendant la période janvier-novembre 2016 dénote la diminution, par rapport à la même période de l’an 2015, des importations à provenance de : Roumanie (-3,3%), Israël (-62,4%), Turquie (-5,5%), Autriche (-18,5%), Japon (-34,9%), Bulgarie (-19,4%), Allemagne (-2,3%), Kazakhstan (-72,6%) Ouzbékistan (-74,6%), ce qui a déterminé la réduction totale des importations par 3,1%.

D’autre part, on constate la majoration des importations à provenance de : Chine (+6,6%), Biélorussie (+20,4%), Ukraine (+2,9%), Hongrie (+16,1%), Grande Bretagne (+19,4%), France (+11,8%), Espagne (+14,3%).

Notons la réduction, pendant la période janvier-novembre 2016, par rapport à la période similaire de l’an 2015, des importations de gaz et produits gaziers (-24,1%), pétrolé et produits pétroliers (-11,9%), légumes et fruits (-19,7%), machines et appareils industriels à utilisation générale (-13,2%), instruments et appareils professionnels, scientifiques et de contrôle (-29,3%), fer et acier (-9,7%), métaux non-ferreux (-19,3%).

D’autre part, on constate la hausse des importations de textiles (+21,9%), véhicules routiers (+25,1%), vêtements et accessoires (+29,5%), boissons alcoolisées et non-alcoolisées (+29,3%), sucre, miel (par 1,9 fois), machines et appareils pour les industries spécifiques (+6,9%), poissons, crustacées, mollusques (+21,8%), articles en cuir et fourrure (+23,6%), chaussures (+46,9%).

Le déficit de la balance commerciale a été estimé en novembre 2016 à 135,8 millions de dollars, une réduction par 24,3% par rapport au mois antérieur et par 18,9% - par rapport au mois de novembre 2015.

Les tendances des échanges extérieurs
Les tendances des échanges extérieurs

Source  : www.statistica.md

Le 13 janvier 2017