Le baromètre des affaires 2015 (deuxième trimestre)

0 vote

La Chambre de Commerce et d’Industrie France-Moldavie et l’Association de coopération économique germano-moldave (MDW) ont présenté à Chisinau les résultats d’un nouveau sondage effectué dans le cadre du projet « Le baromètre moldave des affaires ».

Ce sondage fait tous les trimestres est censé mettre en évidence les indicateurs du développement économique de la Moldavie, tel que perçu par des entrepreneurs étrangers.

Dans le contexte politique incertain de la désignation en janvier d’un Gouvernement minoritaire et de l’organisation des élections locales en juin, ainsi que du scandale qui a secoué le secteur bancaire et des lenteurs relatives à la mise en œuvre de réformes, la tendance du baromètre des affaires est en recul assez sensible au second trimestre par rapport au premier trimestre 2015, traduisant un attentisme certain des entreprises.

Au dernier trimestre, les chiffres d’affaires et les bénéfices se sont situés fortement en retrait par rapport à leurs attentes, ce qui a déterminé les entreprises à être prudentes en termes de création d’emploi.

Leur perception du climat des affaires s’est située à un niveau beaucoup plus négatif qu’attendu et très défavorable, même si les entreprises interrogées s’attendent cependant à une évolution légèrement positive de leurs affaires et de leurs chiffres d’affaires.

Les résultats enregistrés par les entreprises interrogées se sont avérés stables au dernier trimestre, bien que fortement en retrait par rapport aux attentes exprimées lors de la dernière enquête. Pour le trimestre à venir, les entreprises interrogées continuent à s’attendre à une légère progression de leurs chiffres d’affaires.

Les investissements des entreprises interrogées ont été légèrement positifs au dernier trimestre et légèrement supérieurs aux projections de la dernière enquête. Pour le prochain trimestre, les entreprises interrogées continuent à envisager d’augmenter leurs investissements de manière marginale.
Lors du dernier trimestre, le nombre de salariés des entreprises interrogées est resté stable, voire en léger retrait, et les entreprises interrogées prévoient de maintenir stables leurs effectifs, voire de procéder à des réductions mineures de personnel.

Les profits des entreprises interrogées se sont établis en net recul lors du dernier trimestre.

Le climat des affaires a été perçu comme sérieusement négatif par les entreprises interrogées lors du dernier trimestre.

Notons que le baromètre des affaires offre aux entreprises étrangères une opportunité unique d’exprimer leur ressenti de la performance économique et du climat des affaires, d’en faire part au Gouvernement et aux autorités moldaves, ainsi qu’au large public. Dans les pays occidentaux, comme l’Allemagne et la France, ce type d’outil est un levier efficace et puissant de dialogue avec le Gouvernement et les groupes d’intérêts.

Pour plus d’informations, accédez http://www.business-barometer.md/fr/