Les débuts de la muséographie en Moldavie

0 vote

Les premiers musées de Moldavie datent du début du XIX-ième siècle - il s’agissait en fait de musées privés réunissant des collections de livres et d’antiquités.

Les musées du XIXe et XXe siècle

Parmi les premiers musées fondés dans cette contrée, notons ceux de A.Rupert, N.Sicard, I.Surucean, Iv.Lebzin.

C’est toujours pendant la première moitié du XIX-ième siècle que furent déployés les premiers efforts axés sur la fondation d’un musée public, mais ce n’est qu’en 1889 que fut inauguré le Musée Zoologique, Agricole et d’Artisanat (à présent - le Musée d’Ethnographie et d’Histoire Naturelle).

En 1906, fut ouvert le Musée d’Antiquités Ecclésiastiques. En 1908, à Soroca, dans le nord du pays, fut fondé le Musée de la Contrée Nistréenne ; en 1914, à Tighina - le Musée de Sciences Naturelles. Parmi les pionniers de la muséographie en Moldavie notons Ion Suruceanu, Alexander Styart, Frant Osterman, Ion Halipa, Pavel Gore, Albina Osterman, Vera Bezvali.

Pendant la période 1918-1944, le nombre de musées a considérablement augmenté. En 1919, à Cetatea Alba fut créé le Musée d’Archéologie et d’Histoire ; en 1923, à Ismail - le Musée Ecclésiastique ; en 1928, à Balti - le Musée Ecclésiastique ; en 1939, à Chisinau - le Musée de Beaux-Arts.

ancien bâtiment du gymnase de garçons, à présent-le Musée National d'Histoire de la Moldavie
ancien bâtiment du gymnase de garçons, à présent-le Musée National d’Histoire de la Moldavie

La période soviétique

Pendant la période soviétique, en Moldavie a été créé tout un réseau de musées, y compris, bien sûr, beaucoup de musées consacrés aux héros de la révolution et du parti communiste. Une nouvelle catégorie de musées est apparue - les musées régionaux d’histoire, d’ethnographie et de la nature.

A Chisinau, dans la capitale moldave, ont été fondées le Musée de Beaux - Arts, le Musée de la Littérature, le Musée de la Pédagogie, le Musée « A. S. Pouchkine », le Musée d’Archéologie, le Musée National d’Histoire, etc.

Le développement de la muséographie pendant cette période est surtout dû aux efforts précieux de V.Tarabuchin, L.Nicolaev, Ir. Marciuc, V.Grasev, K.Anghelutov, N.Ghibescu, V.Bucarschi, N.Raileanu, Gh. Cincilei, V.Nazar, Gr.Pugacevschi, L.Liutchevici, Mihai Ursu, Raisa Iarotchi, Vasile Lucal, Ion Giontac et d’autres.

Les musées contemporains

Vers la fin du XX-ième siècle, dans le contexte du mouvement de renaissance nationale, la plupart de musées « politiques », consacrés aux héros de la révolution et aux réalisations du socialisme ont été fermés. Les autres musées, tout en renonçant à la « paternité » russe, ont été réorganisés.

A présent, en Moldavie il y a environ 70 musées, la plupart en sont à Chisinau, la capitale moldave.