Des livres uniques dans la collection de la Bibliothèque Nationale de Moldavie

0 vote

Le Service Livres anciens et rares de la Bibliothèque Nationale de Moldavie possède une collection impressionnante de 30 000 livres conservés dans des conditions spéciales. Ce sont des livres uniques, ayant des caractéristiques particulières : le moindre livre et le livre le plus volumineux, des livres à la couverture en os, ivoire, argent ou ornée de pierres semi-précieuses.

La collection du service Livres anciens et rares

En octobre 1968, le service Livres rares et microfilms a été créé au sein de la Bibliothèque et 4 800 documents rares ont été transférés dans la gestion de ce service. Un an plus tard, une collection de microfilms consistant de 337 unités y a été ajoutée.

Aujourd’hui, la collection comprend plus de 30 000 livres répartis en plusieurs catégories : manuscrits, fac-similés, livres anciens parus avant l’an 1725, livres en russe parus avant l’an 1800, livres à autographes, livres en roumain paru avant l’an 1945, cartes géographiques et cartes postales et livres d’une valeur spéciale.

Le livre le plus ancien de Moldavie

C’est dans la collection de la Bibliothèque nationale qu’on retrouve le livre le plus ancien du pays, datant de l’année 1566, paru à Venise en grec. C’est un livre par Donati Acciaioli, un célèbre commentateur du 16-ème siècle, qui traite des travaux d’Aristote et s’intitule « Commentaires sur l’œuvre d’Aristote ».

Le livre le plus petit de Moldavie

Le service Livres anciens et rares conserve des livres qui impressionnent par leur taille millimétrique. Ils sont écrits en différentes langues : français, italien, arabe. Le moindre n’a que 9 mm de largeur et 11 mm de hauteur et contient un verset en arabe du Coran, ses pages sont plissées et on peut le porter comme un médaillon. La Bibliothèque est entrée en possession de ce livre suite à une donation personnelle.

Le livre le plus petit de Moldavie
Le livre le plus petit de Moldavie

Un autre livre miniature contient le conte « Punguța cu doi bani » (« La bourse à deux sous »), publié à Chișinău en 1977 et gravé par le célèbre illustrateur Ilie Bogdescu. D’autres livres minuscules sont parus à l’occasion du centenaire de la naissance de Mihai Eminescu.

Le livre le plus volumineux de Moldavie

Le livre le plus volumineux remonte à l’an 1766, ayant été réalisé pendant 3 ans, et provient de la Laure des Grottes de Kiev. C’est un livre religieux qui a plus de 3 000 pages, produit par une communauté orthodoxe de la Laure de Kiev, à la couverture en bois recouvert de cuir de veau.

Le livre le plus volumineux
Le livre le plus volumineux

Ce service possède aussi d’autres raretés et curiosités bibliographiques, comme la première revue scientifique publiée en Europe - « Acta Eruditorium » (1682-1782). La revue a été éditée en latin et contient une liste de plusieurs livres interdits par Vatican.

C’est toujours dans le sein de ce service qu’on retrouve le premier livre imprimé sur le territoire actuel de la Moldavie, à Dubasari - un bréviaire en cyrillique de Mihail Strelbiţchi, édité en 1794.

La première revue scientifique publiée sur le territoire de l'Europe –« Acta Eruditorium » (1682-1782)
La première revue scientifique publiée sur le territoire de l’Europe –« Acta Eruditorium » (1682-1782)

La collection de la Bibliothèque nationale contient également des ouvrages publiés à la première imprimerie ouverte à Chișinău grâce à la contribution du métropolite Gavriil Bănulescu-Bodoni. Il s’agit avant tout du livre « Liturghierul », publié en 1815, connu comme le premier livre religieux édité à Chișinău en langue roumaine.

 « Liturghierul », le bréviaire publié en 1815
« Liturghierul », le bréviaire publié en 1815

Des couvertures ornées de pierres précieuses

Le service Livres anciens et rares est fier d’avoir dans sa collection un livre à la couverture spéciale, faite suivant la technique du filigrane, ornée de pierres semi-précieuses, telles que l’œil-de-tigre, l’améthyste et la cornaline. Ce livre provient de Tbilissi, en Géorgie, et sa valeur réside dans le mode particulier de réalisation.

Livre à la couverture en filigrane
Livre à la couverture en filigrane

Chișinău en 1800

La première carte de Chisinau date de l’an 1866, mais le plan topographique décrivait la situation de 1800.

La première carte de Chisinau
La première carte de Chisinau

D’après un article d’Irina Guglea, publié sur le portail http://moldnova.eu/ro/carti-unice-in-moldova-cea-mai-mica-cea-mai-veche-sau-cartea-pazita-de-blesteme-13146.html/

Photos : Sandu Tarlev

Le 19 décembre 2017