Le port de Giurgiuleşti : mise en œuvre d’un projet convoité

4 votes

Projet imaginé dès 2001, la construction du port de Giurgiulesti a débuté en 2005, avec le soutien des investisseurs de Belgique et d’Azerbaidjan.

Le Président de la Moldavie, Vladimir Voronin, l’a inauguré le 17 mars 2009, année du 650e anniversaire de la fondation de l’Etat moldave. Cette inauguration fait redevenir la Moldavie une puissance maritime, via son débouché fluvial sur le Danube, donc une nouvelle image internationale et un nouveau statut géopolitique.

Ce nouveau port représente aussi une partie du 7e Corridor de Transport International et le Corridor « TRASECA » qui connecte l’Europe, le Caucase et l’Asie, ainsi qu’une nouvelle ligne de transport vers les états danubiens, les états de la Mer Noire et les régions de la Méditerranée.

Cette inauguration officielle a coïncidé avec l’ouverture de la ligne maritime hebdomadaire GIURGIULESTI - ISTANBUL - GIURGIULESTI, ce même 17 mars, avec le navire de passagers « PRINTESA ELENA » ( Princesse Elena ) qui a embarqué pour ce 1er voyage 80 passagers sur les 145 places disponibles, pour un voyage de 5 jours, découpé en 2 fois 32 heures de navigation et 2 jours à quai à Istanbul.

Cette ligne maritime est assurée par l’opérateur S.E. « UNGHENI RIVER PORT ». A noter que le port de passagers a été construit en 1 an et aura une capacité d’environ 300 personnes par jour.

Le terminal pétrolier fonctionne, lui, depuis octobre 2006, au profit seulement des stations d’essence de la société BEMOL RETAIL.

Le port est déjà équipé avec les infrastructures douanières et de contrôle frontalier, doté d’une administration portuaire ainsi que d’un centre de contrôle du trafic sur la partie moldave du Danube et de l’estuaire du fleuve Prut.

Le Président de la Moldavie a aussi inauguré le terminal céréalier, en cours de construction, et qui sera achevé dans un an et demi avec une capacité de stockage de 50 000 tonnes par an.

Les équipements suivants sont en cours de construction :

--- le terminal pétrolier d’une valeur totale de 35 millions $ à son achèvement ;

--- le terminal céréalier d’une valeur totale de 12 millions $ à son achèvement ;

--- le terminal à containers.

Les équipements envisagés dans le futur sont :

--- une autoroute reliant Cahul à Giurgiulesti et une autre vers Chisinau ;

--- un petit aéroport ;

--- un parc industriel ;

--- une zone touristique.

DANUBE LOGISTICS, BEMOL RETAIL, BEMOL REFINERY et BEMOL TRADING, agissent pour le compte de la Compagnie hollandaise « EASEUR HOLDING BV », dans la construction du port.

Au 1er janvier 2009, les investissements déjà réalisés se montent à 37,6 millions $ dont 32,3 millions $ par DANUBE LOGISTICS et 5,3 millions $ par la TRANSCARGO TERMINAL, qui construit le terminal céréalier.

Article par Hervé Lerner.

Sources : INFOMARKET et MOLDPRES