Le Gala des Etudiants Originaires de Moldavie

0 vote

En octobre dernier, notre portail annonçait le lancement du concours « Excellence Académique pour la Moldavie ».

Et voilà que, le bilan fait, 33 étudiants moldaves qui font leurs études à l’étranger ont reçu des prix dans le cadre d’une cérémonie déroulée le 4 janvier 2014 au Palais de la République de Chisinau en présence de plusieurs personnalités remarquables de Moldavie, y compris du Premier Ministre moldave, Iurie Leanca.

Après examen des 205 dossiers provenant de 21 pays, le jury a décerné 11 prix du premier degré, 21 mentions et 3 prix spéciaux :

Catégorie „Europe Centrale et de l’Est” : Daria Copîl (licence), Alexei Zubarev (master), Ileana Pârţachi (doctorat).

Catégorie „Europe d’Ouest” : Cristian Cerneanu (licence), Amir Fakeeh (master), Corina Cojocaru (doctorat).

Catégorie „Etats-Unis et Canada” - Eugen Ghileţchi (licence), Ciorba Mihai (master), Victor Buza (doctorat). Victor Buza a également reçu le prix spécial du Premier Ministre Iurie Leancă.

Catégorie „Autres continents” - Dorin Guţu.

Catégorie „Arts” - Maria Sumareva.

Catégorie „Sympathie de l’équipe d’organisation” - Iulian Gramaţki.

A part les éloges et les prix, les lauréats ont également reçu un message clairement exprimé par le Premier Ministre, de même que par d’autres dignitaires – on attend leur retour en Moldavie.

A leur tour, les lauréats ont eu des réactions immédiates différentes à cet appel. Victor Buză, doctorant à l’Université de Harvard, a mentionné qu’il voudrait faire une carrière académique en tant que professeur dans une institution des Etats-Unis. D’autres étudiants présents à la cérémonie qui seraient intéressés à rentrer dans la patrie une fois leurs études finies, ont dit qu’ils ne se sentent pas appréciés à leur juste valeur en Moldavie. « Vu que le potentiel humain n’est pas suffisamment apprécie, il est très difficile de maintenir le même statut et niveau professionnel quand on revient dans le pays », a dit Corina Cojocaru, lauréate dans la catégorie "Europe de l’Ouest" qui fait des études en France depuis 14 ans déjà – elle a deux diplômes de master, ainsi qu’un diplôme de docteur et un diplôme de post-doctorat obtenu en Suisse. Elle a consacré son prix à sa fille de trois ans. « Je proviens d’une famille d’intellectuels. Je suis née à la campagne et j’ai dû beaucoup travailler pour réussir. Je suis reconnaissante à mes parents qui m’ont soutenue pendant ces 14 années d’études. Nous, les étudiants de l’étranger, nous avons un rêve : moderniser la Moldavie et en faire une petite Suisse. Il faut que nous rentrions dans la patrie, au moins pour un certain temps », a conclu la jeune.

« L’idée d’organiser ce Gala est extraordinaire et nous allons la perpétuer. Nous souhaitons qu’à travers des événements de cette envergure vos succès obtenus loin de la patrie soient connus ici. Vous avez prouvé que vous pouvez être bons, même très bons. Nous sommes fiers de vos résultats. Vous êtes valeureux et compétitifs », a déclaré le Premier Ministre, Iurie Leanca, tout en y ajoutant : « Merci pour votre travail et vos efforts, nous en sommes fiers ! Nous vous attendons en Moldavie ! ».

Notons que ce fut la première édition du concours « Excellence Académique pour la Moldavie », mais les organisateurs promettent que le concours deviendra traditionnel. « Nous allons développer ce réseau de jeunes, doués et professionnels, qui souhaient rentrer en Moldavie et contribuer au développement du pays », a mentionné Dana Muntean, organisatrice du concours.

Le 6 janvier 2014