La Moldavie et ses 430 mètres sur le Danube

0 vote

La Moldavie est un pays sans accès direct à la mer, cependant les 430 mètres qu’elle a sur le Danube constituent pour le pays une très importante porte ouverte vers l’extérieur.

L’unique port de Moldavie accessible aux navires maritimes est le Port International Libre « Giurgiulesti » situé au kilomètre 133,8 du Danube. Grâce à sa position dans le Bas Danube où la profondeur de l’eau atteint 7 mètres, le port peut accueillir des navires fluviales, comme maritimes. Ce port fait partie des trajets internationaux de commerce et de transport, tels que le canal navigable Rhin-Main-Danube, les systèmes de voies ferrées européennes et russes, ainsi que le réseau de routes internationales. Le port comprend un terminal pétrolier, un port de frêt et un port de passagers, tout comme une zone industrielle.

Ces derniers temps, le Port International Libre « Giurgiulesti » valorise de plus en plus largement son potentiel, visant à doubler, avant la fin de l’année en cours, le volume de ses services de transport entre les terminaux de Giurgiulesti et de Constanta Sud (en Roumanie).

Dans le cadre d’une interview accordée récemment au poste de radio l’Europe Libre, le vice-premier ministre moldave, Valeriu Lazar, ministre de l’Economie, a souligné que la Moldavie tire de multiples bénéfices des activités du Port de Giurgiulesti. Tout d’abord, ce port est une zone franche avec un grand nombre de résidents qui payent des impôts dont le montant annuel se chiffre à des dizaines de millions de lei.

D’autre part, selon Valeriu Lazar, avant la construction de ce port (début des travaux -2005) , les opérateurs économiques moldaves payaient pour les services portuaires des sommes exorbitantes estimées à des centaines de millions de dollars aux ports des pays voisins - Odessa, Reni, Constanta, Galati. Or, évidemment, il est plus intéressant de garder cet argent dans le pays.

Au début, le port était surtout préféré par les exportateurs, tandis que les importateurs restaient fidèles aux ports qu’ils utilisaient traditionnellement, ceux de Odesa, Reni. Toutefois, ces derniers temps, les services du Port de Giurgiulesti sont de plus en plus souvent sollicités par les importateurs aussi.

Selon le ministre moldave de l’Economie, la première étape de construction de l’infrastructure portuaire s’achevera en septembre prochain. A la seconde étape, l’accent sera mis sur l’infrastructure logistique qui s’étendra sur presque 60 hectares. Grâce à un partenariat avec les Chemins de Fer moldaves, le Port International Libre « Giurgiulesti » se propose d’établir des liens avec les Pays nordiques, les Pays Baltes, la Biellorussie, etc.

Donc, directement ou indirectement, la Moldavie profite de multiples bénéfices des 430 mètres qu’elle possède sur le Danube qui sont en fait une sortie à la mer Noire.