La Moldavie et le monde diplomatique international

0 vote

Les autorités moldaves mènent une politique étrangère constructive, combinant relations de bon voisinage avec ses principaux partenaires régionaux (normalisation des relations et règlement des différends frontaliers avec la Roumanie et l’Ukraine) et une ouverture à l’Ouest.

Membre de l’ONU depuis le 2 mars 1992.

Membre du Conseil de l’Europe depuis le 13 juillet 1995.

Partenaire privilégié de l’OTAN, membre du Partenariat pour la Paix depuis 1994.

Membre de la CEI et participe à la CSCE depuis le 30 janvier 1992.

Membre de l’OSCE.

Membre de l’Organisation Mondiale du Commerce et membre depuis juillet 2001.

Membre du Centre d’Initiative Européen.

Membre de l’Organisation Economique de la Mer Noire.

Membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie depuis le Sommet de 1997 à Hanoï.

Membre à part entière depuis juin 2001 au sein du Pacte de Stabilité pour l’Europe du Sud-Est.

Membre de la Commission de Danube.

Membre du Conseil de Partenariat Euro Atlantique, et d’autres structures de coopération internationale.

Partenariat avec l’Union Européenne (TACIS, Politique Européenne de voisinage).

La Moldavie est le seul pays de la CEI :

À être membre de l’initiative de coopération du Sud Est de l’Europe et du pacte de stabilité pour le Sud Est de l’UE ;
A faire partie de la Politique Européenne de Voisinage (PEV)

Le 2 mai 2006, la Moldavie est devenue le 63e Etat (sur les 184 états membres de FMI) à présenter les informations économiques clefs en conformité avec les meilleures pratiques internationales sur la base du Standard Spécial de Dissémination des Données (SDDS) du FMI (Fond Monétaire International). Cela assurera une transparence et une précision des données économiques.