Données essentielles sur la Moldavie

La taille du pays, sa population, sa situation géographique, sa proximité immédiate avec un futur membre de l’UE offrent des avantages certains pour établir des échanges économiques entre la Moldavie et la France. Cette situation est un atout pour ce pays, car sa position représente le lien entre les deux « Europes » et l’Asie mineure.

La Moldavie est une République parlementaire, faisant partie du Conseil de l’Europe.

Langue officielle : le moldave (équivalent du roumain). Le russe est parlé par la majorité de la population. Une grande partie de la population est francophone et francophile, car le français est étudié en tant que première langue étrangère dans près de 67 % des institutions d’enseignement secondaires et universitaires.

L’Agence Universitaire pour la Francophonie finance des classes bilingues (français-moldave) et des filières francophone dans plusieurs universités. 97% de la population est de religion orthodoxe.

LES SECTEURS PORTEURS :

L’industrie extractive L’agro-alimentaire L’habillement (textile, tapis, etc.) L’industrie des produits chimiques L’industrie cosmétique et de parfumerie Production, transformation des produits provenant des minéraux non métalliques (bois, ciment, verre, béton, etc.) Fabrication des appareils d’usage familier Production de mobilier Fabrication des bijoux, Immobilier Bâtiment, travaux public Services

QUELQUES CHIFFRES MACROECONOMIQUE (JUIN 2006) :

Le salaire moyen dans tous les secteurs confondus : 82,88 euros (Attention il s’agit d’un « salaire statistique » qui inclue l’agriculture), les salaires dans les villes sont plus élevés et dépendent des secteurs d’activité. La croissance en 2005 a été de 7%, ce qui reflète l’expansion économique de la Moldavie, qui connaît un processus de rattrapage économique. Exportation vers la France (juin - mai 2006) : 10,2 mil. USD Importation de la France (janvier - mail 2006) : 27,4 mil. USD