Alexei Mateevici (1888-1917)

0 vote

Alexei (ou Alexe) Mateevici (27 Mars 1888 - 25 août 1917) est un poète roumain-moldave.

Un poète attaché à la théologie

Il est né dans le village de Căinari, dans l’Est de la Bessarabie, alors partie intégrante de l’empire tsariste. Il a étudié à l’école théologique de Chisinau, et a publié ses premiers poèmes (Ţăranii, Eu cânt, Ţara) dans le journal Basarabia, dans lequel il a également publié deux articles sur le folklore moldave. De par sa formation, il a également publié plusieurs articles sur la religion en Moldavie.

Par la suite, Mateevici est venu étudier à l’Académie théologique de Kiev, dont il est diplômé en 1914. Il se marie la même année avec Teodora Borisovna Novitski. A son retour à Chisinau, il devient professeur de grec à l’école de théologie. A l’été de 1917, Mateevici a écrit plusieurs poèmes, dont Văd prăbuşirea, Cântec de leagăn, Basarabenilor, Frunza nucului, Unora.

Un nom associé à l’éveil national des roumanophones

Le 17 juillet, il écrit le poème Limba noastră, aujourd’hui hymne de la République de Moldavie. Moins d’un mois plus tard, il est emporté par une épidémie de typhus.

Son nom est également associé à la période de l’éveil national et de l’indépendance de la Moldavie. En effet, des intellectuels roumanophones se sont rassemblés au sein du Club Mateevici pendant la Perestroika, dont le nom rend hommage à l’auteur et aux valeurs religieuses et nationales qu’il incarne.