Un nouveau centre de la francophonie à Chisinau

Article par Rodica Istrati

Le 29 janvier 2010, à Chisinau a eu lieu l’inauguration officielle de la « Maison des Savoirs ». C’est un centre moderne de formation et de communication.

Des officiels, comme l’administrateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Clément Duhaime, le maire de Chisinau, Dorin Chirtoaca, membres du gouvernement, des recteurs des institutions d’enseignement supérieur de Moldavie, des directeurs de lycées de Chisinau aussi que des représentants des institutions affiliées à la « Maison des Savoirs » ont assisté à cet événement important.

La « Maison des Savoirs » représente un projet-pilote mis en place conjointement par la mairie de Chisinau, l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Association Internationale des maires francophones ayant comme partenaires le Ministère des Affaires Etrangères et de l’Intégration Européenne de Moldavie, le Ministère de l’Education, l’Agence Universitaire de la Francophonie et TV5 Monde.

Dorin Chirtoaca, le maire de Chisinau
Dorin Chirtoaca, le maire de Chisinau

Présent à cette inauguration, Dorin Chirtoaca a remercié les partenaires pour cette fructueuse collaboration en précisant que c’est un moyen efficace de transmettre la culture française à ceux qui désirent l’explorer. Il a aussi dit que la culture française est présente dans nombreuses institutions d’enseignement de Moldavie, tout en mentionnant le lycée roumain-français « Gheorghe Asachi » où il a eu la grande chance de faire ses études et de découvrir l’histoire et la culture française. Il est sûr que cette culture sera transmise avec succès aux jeunes générations qui seront capables de développer les valeurs démocratiques en Moldavie. Selon lui, la « Maison des Savoirs » va constituer une fenêtre ouverte vers l’Europe. Dorin Chirtoaca a également ajouté que c’est un projet conçu et mis en œuvre suivant les standards européens.

Clément Duhaime
Clément Duhaime

Dans son discours, monsieur Clément Duhaime a remercié, à son tour, pour le chaleureux accueil, en précisant que la francophonie est très populaire dans le monde entier, y compris en Moldavie. Il a mentionné que les jeunes s’y reconnaissent bien. Duhaime a confié que Chisinau a figuré parmi les quatre villes élues, parmi plus de 500 autres villes, pour réaliser ce projet-pilote. La capitale moldave a été élue grâce à la qualité de son dossier, a fait savoir Monsieur Duhaime.

Le célèbre ruban, cette fois-ci de couleur bleu, a été coupé par messieurs Chirtoaca et Clément Duhaime, ainsi que par le recteur de l’Académie de Scxiences Economiques de Moldavie, Grigore Belostecinic, qui a comparé la « Maison des Savoirs » à un « temple des connaissances ».

La « Maison des savoirs » met à la disposition du grand public une bibliothèque avec 15 milles livres, une salle de conférence, une médiathèque, des salles pour des sessions de formation, séminaires et expositions qui favoriseront l’organisation de plusieurs activités, notamment des activités éducatives, culturelles, scientifiques, aussi comme sociales.

Le 1 février 2010