Réflexions francophones : pourquoi étudier le français ?

0 vote

Article de Patricia Nacu , élève en 11-ième au lycée « Spiru Haret » de Chisinau

Patricia Nacu
Patricia Nacu

Quand j’avais 7 ans, comme tous les enfants, j’aimais découvrir des choses inconnues et nouvelles. J’aimais la musique, la peinture, la danse, et surtout j’aimais les langues étrangères.

A 9 ans, j’ai commencé à étudier l’anglais à l’école. En même temps, mon père m’a inscrite à l’Alliance Française où j’apprends jusqu’à maintenant. C’était quelque chose d’intéressant pour moi ; on apprend la langue française à travers des jeux, des dessins, des films, de la musique et des conversations. Au lycée, j’ai commencé l’étude du français il ya presque 2 ans. Pour moi c’est plus facile maintenant de parler et d’écrire en français, je trouve cette langue très intéressante et j’aime beaucoup sa mélodie. Je l’apprends parce que je voudrais faire mes études en France où habite ma tante, et aussi parce c’est la deuxième langue internationale. Il y a beaucoup de destinations touristiques comme le Canada, la Suisse, l’Afrique, le Monaco et autres pays où on peut mieux comprendre les traditions, la mentalité et la culture d’un peuple, en sachant la langue française.

Pourquoi donc étudier le français ? C’est une langue parlée par plus de 220 millions de personnes dans tout le monde et avec l’anglais, c’est l’unique qui est parlée sur les cinq continents. En parlant cette langue, on a l’accès aux études supérieures de qualité. C’est une langue d’intérêt international, la langue officielle des relations internationales et aussi de l’ONU, de l’UE, de l’OTAN, de la Croix-Rouge, du Comité international olympique. C’est facile de l’apprendre car elle fait partie du même groupe des langues que le roumain, l’espagnol, l’italien, le portugais. C’est la langue de l’amour, une langue riche et mélodieuse.

C’est important d’apprendre et de parler les langues étrangères pour visiter des pays, parler à différentes personnes, se faire un avenir.

Le 13 avril 2012