Les étudiants moldaves en France

La France reste le 4e pays d’accueil des étudiants moldaves derrière la Roumanie, la Russie, l’Ukraine, mais devant l’Allemagne, la Grande-Bretagne ou les États-Unis.

En 2009-2010, 987 étudiants moldaves étaient inscrits dans l’enseignement supérieur en France. Ce nombre est sans doute supérieur car de nombreux Moldaves disposent également de la nationalité roumaine. 840 étudiants se sont inscrits dans les seules universités publiques françaises en 2009-2010.

Alors que la proportion des étudiants européens dans les universités françaises baisse au profit des autres continents, le nombre d’étudiants moldaves est quant à lui en progression de 28,4 % entre 2005 et 2009. Il s’agit de la plus forte croissance dans toute l’Europe, qui s’explique en grande partie par la vivacité de la francophonie en Moldavie et par la qualité du dispositif de promotion de l’enseignement supérieur français mis en place en Moldavie. Ce dispositif s’articule autour de l’Alliance Française de Moldavie qui abrite un Espace CampusFrance labellisé et de l’Ambassade de France qui octroie plusieurs bourses d’études chaque année.

Durant l’année scolaire 2009/2010, les universités françaises ont accueilli : 417 étudiants moldaves en licence (49,64 %)

344 en Master (40,52 %)

79 en doctorat (9,4 %)

En termes de spécialités, la répartition est la suivante :

15 % sont inscrits en droit et sciences politiques ;

30,83 % en sciences économiques et de gestion, AES ;

27,74 % en lettres, langues et sciences humaines et sociales ;

13,81 % en médecine, pharmacie, odontologie ;

12,5 % en sciences fondamentales appliquées, en sciences de la vie et de la terre et autres disciplines scientifiques.

147 étudiants moldaves ont quant à eux choisi de suivre des études supérieures dans des établissements privés, dans ses grandes écoles, dans des écoles d’ingénieurs ou de commerce.

Au total, la France est le 4e pays du monde en terme d’accueil des étudiants étrangers avec près de 278 213 étudiants venant des 5 continents.

Source : http://www.alfr.md