Les classes bilingues francophones de Moldavie

Le projet des Classes Bilingues moldaves a démarré en octobre 1998. C’est un programme du Ministère de l’éducation et de la Jeunesse de la République de Moldavie, soutenu par l’Agence universitaire de la Francophonie et financé par le Ministère des Affaires étrangères français.

Actuellement, les 136 classes bilingues regroupent plus de 3755 élèves. Elles sont accueillies par 10 lycées repartis sur 8 centres régionaux.

Les principaux objectifs du projet bilingue sont de :

  • Offrir aux élèves moldaves un enseignement bilingue moldave-français de qualité ;
  • Mettre en place un réseau d’établissements scolaires dispensant cet enseignement ;
  • Former les cadres didactiques : enseignants de sciences et enseignants de français ;
  • Mettre en place un enseignement pédagogique innovant et adapté aux exigences de l’enseignement bilingue ;
  • Proposer des supports didactiques (fiches pédagogiques, manuels scolaires, cahiers d’élèves, cassettes audio et vidéo, guides pédagogiques, littérature spécialisée, etc.)
  • Contribuer à l’équipement et au fonctionnement des espaces francophones.
  • L’Enseignement bilingue

Concours francophone « Les Moldaviens »

Le cursus bilingue est construit sur 12 ans, à partir de la première année du primaire jusqu’à la classe de terminale.

Les principes de base de cet enseignement sont les suivants :

  • Suivre les programmes d’études nationaux ;
  • Dispenser un enseignement de français renforcé ;
  • Enseigner les sciences en français (biologie, chimie, mathématiques, physique) et proposer un éveil à partir du cycle primaire ;
  • Assurer la passation des examens du baccalauréat national en français (les sciences) sanctionnée par le diplôme de baccalauréat
  • Proposer aux élèves la délivrance en fin de cycle d’une attestation de français qui dispense du test linguistique d’entrée dans les universités francophones.

Les admissions en enseignement bilingue se font en première classe. Les élèves sont inscrits dans le projet sur la base d’un test élaboré par le Ministère moldave.

A la fin du collège (5 ans) le Ministère moldave propose des examens d’aptitudes en maths, roumain, et un 3e examen qui change tous les ans, sanctionné par un certificat de fin d’études gynmasiales.

Et enfin, à la fin du lycée, les lycéens passent le baccalauréat.

10 établissements à classes bilingues

Chisinau-2 lycées : « Gheorghe Asachi »(31 classes de la I-re à la terminale) et « Mihai Eminsecu »(21 classes de la I-ière à la terminale)

Balti-1 lycée : « Mihai Eminescu » (20 classes de la I-ière à la X-ième)

Orhei-1 lycée : « Ion Luca Caragiale » (13 classes de la I-ière à la X-ième)

Ungheni-2 lycées : « Mihai Eminescu »(11 classes de la I-ière à la VI-ième) et « Vasile Alecsandri »(6 classes de la V-ième à la X-ième)

Cahul-1 lycée : « Ioan Voda » (10 classes de la I-ière à la X-ième)

Soroca-1 lycée : « Constantin Stere »(13 classes de la I-ière à la IX-ième)

Causeni-1 lycée : « Alexei Mateevici »(8 classes de la I-ière à la VII-ième)

Hancesti-1 lycée : « Mihail Sadoveanu »(3 classe de la I-ière à la III-ième)

En conclusion : les atouts des classes bilingues pour les jeunes moldaves

Implantation de l'AUF dans le monde
Implantation de l’AUF dans le monde

=> Une ouverture sur la France et le monde francophone

=> Une formation d’excellence

=> Des perspectives dans l’enseignement supérieur francophone : filières universitaires francophones de Moldavie et de la région, universités francophones.

http://www.md.auf.org/clabimold/