Le costume populaire

3 votes

Les aspirations vers le beau et l’harmonie se sont matérialisées tout au long des siècles, non seulement dans la décoration de l’intérieur des maisons, mais aussi dans la tradition d’embellissement des vêtements, du costume populaire.

L’habitude d’embellir les vêtements, les nappes et les tissus rituels (serviettes brodées), pratiquée dans presque chaque maison de Moldaves, fut au fil des siècles une occupation purement féminine.

Le costume des femmes était décoré d’ornements géométriques, à l’exception des vêtements festifs, brodés ou tissés, avec des ornements complexes et richement colorés. Le costume des hommes était brodé plus sobrement, avec peu d’ornements.

L’ornement géométrique ou végétal stylisé est un trait caractéristique du costume populaire. La palette restreinte des couleurs - le noir, le blanc, le rouge, plus rarement le vert, le jaune et le bleu - confère au costume de la simplicité, de la sobrieté et de l’élégance.