La poterie en Moldavie

0 vote

Les origines de la poterie en Moldavie semblent remonter à la même période historique que celles du tressage de l’osier- les vestiges archéologiques ont révélé que les premiers récipients en argile confectionnés dans nos parages furent des petits paniers tressés couverts d’argile. Ultérieurement, les artisans renoncèrent au tressage et commencèrent à confectionner des pots utilisant des bandes de glaise formant une spirale du bas vers le haut du pot. Cette technique archaïque fut ensuite remplacée par des procédés appliqués dans d’autres régions du monde.

Dans le processus d’évolution de l’art de la poterie en Moldavie, à noter la céramique dite de Cucuteni, réputée pour ses formes agrandies et ses splendides ornements.

La spirale et les méandres en sont des éléments essentiels qu’on retrouve aussi dans la poterie traditionnelle contemporaine de Moldavie.
Les artisans de Moldavie pratiquent surtout la céramique noire qui exige une technique particulière de décoration. Les céramiques populaires peuvent être ornées de dessins, mais aussi de décors en relief.

Au début du XXe siècle, la poterie était parmi les activités artisanales les plus pratiquées. Aujourd’hui, il n’y a que quelques centres de potiers dans les villages de Censăuţi, Hogineşti, Ciorăşti, Ungheni. Toutefois, des efforts considérables sont déployés pour faire renaître ce métier traditionnel des Moldaves. Parmi ce genre d’actions, la Foire des Potiers organisée tous les ans, en automne, dans le village moldave de Iurceni.

Le village de Iurceni se situe dans le centre de la Moldavie. Les villageois sont fiers de vivre dans une localité fondée par l’oncle de Etienne le Grand, Vlad Adis. A la différence des potiers de plusieurs autres villages moldaves, les potiers vieux de Iurceni ont le bonheur d’avoir à qui léguer les ustensiles, ainsi que les secrets de leur métier. Or, dans ce village il y a toute une pléiade de jeunes potiers talentueux.

A Iurceni, la poterie est pratiquée depuis antan. On dit qu’un seigneur avait amené en 1790 un groupe de potiers dans ces parages riches en argile. C’est d’eux que les gens de la région ont « volé » les secrets de leur métier et la poterie y est devenue une occupation traditionnelle.
Les potiers de tout le pays qui se rassemblent à la traditionnelle Foire des Potiers de Iurceni font prouver que le rouleau des potiers n’a pas cessé de tourner dans nos parages.

Ils y exposent des pots de diverses formes et couleurs, des cruches, des vases, des tasses, des assiettes, des sifflets, ainsi que beaucoup d’autres objets issus de l’imagination des potiers.

D’ailleurs, un des plats traditionnels moldaves - sarmale - est particulièrement délicieux s’il est enfourné dans un pot d’argile.