La cave la plus colorée de Moldavie

0 vote

Les époux Dumitru et Irina Nastas du village moldave de Văleni sont fiers d’avoir la plus impressionnante cave privée du pays.

Les époux Nastas, Irina (59 ans) et Mitică (61 ans), sont devenus populaires grâce à leur cave inédite, abondante en couleurs. Ils ont l’habitude de la colorer en fonction de la saison de l’année.

Irina l’appelle, en plaisantant, “le bureau préféré de mon mari”. La cave impressionne vraiment ses visiteurs : décorée de tapis traditionnels moldaves, de rideaux, elle est équipée d’un appareil TV, de téléphone et même d’accès Internet WiFi.

La cave des Nastas – la carte de visite du village

Le jeune couple des Nastas a tout d’abord vécu dans l’ancienne maison des parents de Mitică. Puis ils l’ont démolie, érigeant une autre à sa place. C’est aussi à l’époque qu’ils ont construit la cave qui est comme une carte de visite du village de Văleni.

Bienvenue !
Bienvenue !

« La cave est pour nous un endroit pour le repos. Juste à l’entrée, sur le mur, nous avons écrit « La Necula » (« Chez Nicula ») - c’est le sobriquet que les villageois ont donné à mon mari. Nous y avons installé une télé, un téléphone et il y a une connexion Internet pour nos hôtes. Il y a du tout dans la cave, mais le vin excellent est sa principale richesse », raconte Irina Nastas.

La cave a déjà 30 ans, mais les Nastas ont commencé à lui prêter une attention particulière ces 10 dernières années. Ils ont commencé par y mettre de très jolis tapis traditionnels, confectionnés au métier à tisser par la mère d’Irina.

Des tonneaux classifiés selon les couleurs du tricolore

Irina travaille depuis plus de trois décennies au jardin d’enfants où elle enseigne la musique. Les jours de fête, elle est toujours en charge de décorer la salle. D’ici l’idée de décorer sa cave aussi.

« En hiver, nous y avons mis des guirlandes et des flocons de neige confectionnés par nous. Quand le printemps arrive, nous dessinons des fleurs sur les tonneaux qui sont classifiés selon les couleurs du tricolore. Mon mari m’aide à changer les décors, nous faisons tout ensemble. En fait, la cave est son « bureau » préféré. Il aimer y passer son temps, bien qu’il ne consomme pas beaucoup de vin, car il est chauffeur. Quand des voisins ou des amis viennent nous voir, nous leur proposons un petit verre. Mais pas plus, car à la campagne il y a beaucoup de boulot à faire ! », dit la hôtesse.

Un refuge pendant les jours torrides

La cave des Nastas est froide « comme un frigidaire », c’est pourquoi, pendant la canicule, c’est leur refuge préféré. La cave est très bien faite, le système aération fonctionne parfaitement. Les Nastas sont vraiment fiers de leur cave et leurs hôtes en sont forts impressionnés, car elle est confortable comme une maison.

« Peut-être, il y a d’autres caves colorées en Moldavie, mais nous sommes très fiers de la nôtre. Bien qu’elle soit assez spacieuse, nous n’avons pas l’habitude d’y faire des fêtes, toutefois, quand nous recevons des hôtes, avant qu’ils partent, nous les invitons dans la cave boire le « coup de l’étrier  », raconte Irina.

Le plus grand trésor

Irina est membre de la troupe folklorique „Vălenişiţele”. « Nous sommes 13 dans la troupe et nous portons des costumes nationaux hérités de nos grand-mères. Moi, j’en ai deux et je vais, à mon tour, les transmettre à mes petites-filles. Je suis très attachée à mon héritage : tapis nationaux moldaves, poterie, tapis faits au métier à tisser, broderies, ainsi que des costumes nationaux. Je garde tout cela dans ma casa mare », raconte Irina avec beaucoup de fierté.

Le grand regret des époux Nastas est le fait que leurs deux fils soient loin d’eux. L’aîné s’est établi il y a huit ans au Canada et le cadet l’a rejoint il y un an.

« C’est dur d’affronter la distance qui nous sépare des enfants … On se parle par skype, mais cela ne suffit pas… D’autre part, nous sommes contents que nos belles-filles soient de très bonnes épouses pour nos fils ! », dit avec fierté Irina qui a quatre petits-enfants.

« L’amour est toujours vif. Sinon, comment ?! »

Irina et Mitică disent que malgré les années qui passent et qui laissent des empreintes sur leurs visages, leurs âmes restent toujours jeunes, car ils ont pu trouver la clé d’un mariage heureux où l’amour règne.

« Nous souhaitons à tous d’avoir une famille comme la nôtre ! Un conseil à donner aux jeunes ? Etre patients, indulgents, savoir céder quand c’est nécessaire et surtout savoir pardonner.

C’est l’amour qui nous a unis et c’est l’amour qui nous tient ensemble. Ce sentiment est toujours vif entre nous. Sinon, comment ?!  », a conclu Mitică.

D’après un article de Lena NEGRU, publié sur http://apropomagazin.md/2016/03/18/cel-mai-colorat-beci-din-moldova-e-la-valeni-foto/