Un modèle à suivre

Les premiers pas sont les plus difficiles pour un jeune professeur de français - il faut travailler d’arrache-pied pour trouver la clé du cœur d’un enfant.

Evidemment, on a besoin d’un vrai « pylone » comme madame Nina Mocanu qui soutient les jeunes spécialistes, en les encourageant, en leurs montrant de nouvelles méthodes modernes pour promouvoir la langue française.

Comme jeune professeur de français, j’ai été invitée à un séminaire au Lycée « Mihai Eminescu » de Drochia. J’ai eu un grand plaisir de me retrouver près de la méthodologiste Nina Mocanu, une belle femme, sociable, toujours en forme, ayant le cœur plein de bonheur et des yeux brillants de douceur.

Pendant ce séminaire, j’ai eu l’occasion d’assister à un concours-surprise : « Fêtes et traditions françaises ». Les objectifs de ce concours ont été d’apprendre aux élèves à prononcer correctement les sons français, d’enrichir leur vocabulaire, de stimuler l’envie de mieux maîtriser le français et de participer aux différentes activités.

La salle bien décorée de sapin, de guirlandes, de globes a créé une atmosphère de fête à la veille du Noël. Les images de la France et la musique française nous ont donné la sensation de faire un voyage imaginaire dans le pays des miracles – la France.

Grâce aux efforts de madame Nina Mocanu, ses disciples ont découvert le monde miraculeux de la langue française, ont pris connaissance des valeurs spirituelles du peuple français.

Ce concours a été bienvenu pour tous. Il a aidé les élèves à découvrir la beauté de la langue française, la richesse de ses traditions et ses coutumes. D’autre part, cette activité a aussi intéressé les jeunes professeurs, étant comme un model à suivre.

Olga Cebotari,

gymnase de Mîndîc