Le Beaujolais nouveau est arrivé à Chisinau

0 vote

Article de Marion Roussey

Samedi, le 19 novembre 2011, à l’hôtel Codru, dans le centre ville, les amateurs de vin et de cuisine française ont pu venir apprécier la nouvelle cuvée 2011. Organisée à l’initiative de l’Ambassade Française et de la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Moldavie, cette réception comportait, outre la dégustation du Beaujolais, de nombreuses autres animations, telles qu’un concert donné par l’orchestre de Petrica Rotaru et une tombola offrant comme premiers lots un voyage à Paris, un téléphone portable ou encore un Ipod. De nombreuses personnalités, françaises et moldaves, sont venues trinquer : artistes moldaves, professeurs de l’Alliance Française, personnes politiques, restaurateurs ou encore directeurs et membres d’entreprise.

Peu après 18 heures, la salle était déjà comble et les invités, élégamment vêtus, conversaient tout en garnissant leurs assiettes de charcuterie et fromages français. Le beaujolais quant à lui, directement importé de France, s’est imposé comme la star de la soirée, présent au cœur de chacune des conversations. Paré comme à son habitude d’une robe rouge rubis, révélant un arôme fruité et légèrement acidulé, il était selon certains amateurs, meilleur que l’année précédente. Or, plus d’un verre semblait nécessaire pour pouvoir le décrire avec précision.

En France, le beaujolais nouveau est arrivé la semaine dernière déjà. Il coule dans les verres depuis jeudi dernier à minuit. La tradition, d’origine lyonnaise et datant de 1985, autorise en effet la commercialisation du vin issu des cépages du beaujolais à compter du troisième jeudi de novembre de chaque année.


Ce vin, très jeune et directement mis en bouteille après la période de vinification, est exporté de France vers un grand nombre de pays, de la Belgique au Japon en passant par la Moldavie. À Lyon, il est considéré comme le troisième fleuve alimentant la ville, après le Rhône et la Saône. Si vous avez acheté une bouteille, attention toutefois à ne pas trop tarder avant de l’ouvrir. Le beaujolais en effet ne se conserve pas au delà de six mois. Après cela, il faudra attendre un an pour qu’arrive le nouveau beaujolais.