La Moldavie vue par les journaux moldaves

Chaque jour, à Camenca, 70 enfants traversent le Nistru pour faire leurs études en langue roumaine.

Interview de l’Agence de presse Info-Prim Neo avec Mélanie Marlett, directrice de pays de la Banque Mondiale pour la Moldavie.

Les deux dernières semaines, le gouvernement de la République de Moldavie a perdu 15 affaires à la CEDH, étant obligé de payer des sommes exorbitantes du budget de l’Etat afin de réparer les fautes commises par les instances judiciaires nationales. Le journal TIMPUL a essayé d’apprendre de Stanislav Pavlovschi, actuel juge à la CEDH de la part de la République de Moldavie, pourquoi notre gouvernement perd, d’une manière constante, les affaires à la CEDH.

L’artiste d’aujourd’hui n’a plus le temps de méditer. L’homme de l’art fonctionne seulement pour survivre.

Il y a 58 ans, pendant la nuit du 5 au 6 juillet, s’est déroulée « l’opération Sud », lors de laquelle 50 000 Bessarabiens on été déportés en Sibérie. Leurs fermes ont été occupées par des soi-disants « spécialistes » amenés de différentes régions de Russie pour « donner un coup de main » aux indigènes et construire une vie nouvelle.

Voilà ci-dessous l’histoire d’un homme dont l’enfance s’est passée loin, en Sibérie, mais qui n’a pas succombé. Il s’agit de Grigore Rusnac, né le 7 juin 1940, à Trifanesti, dans le district de Floresti.

Après avoir été collectivisée et organisée en kolkhozes (entreprises collectives) pendant 50 ans, l’agriculture de la Moldavie est à présent dans une impasse engendrée par l’échec de la privatisation. Un grand nombre de paysans moldaves ont immigré vers la Russie et l’Occident, car les travaux agricoles ne leur permettaient plus de gagner leur vie.

Ion Negara était un cousin lointain, mais nous étions très proches et quand il venait les dimanches à la maison, après la Sainte Liturgie (messe orthodoxe), il se plaignait des problèmes dus à la vieillesse, en disant : « Mon enfant ! Mes maux de tête me tuent ». Je lui demande comment cela est-il (...)

Quand tu vois devant toi un chemin sans obstacles, pense si ce chemin ne va nul part.

Le mois de juillet est, par définition, le mois de la France. Ce fait est peut-être dû à la célèbre prise de la Bastille qui a transformé le 14 juillet de l’an 1789 dans la Fête Nationale d’une des plus grandes puissances de l’Europe. Ou, peut-être, ceci s’explique par le fait qu’en plein été les gens (...)

Ils ont voulu creuser un bassin et ont fait une découverte archéologique. Deux ouvriers d’une boutique privée de fleurs dans le village de Truşeni, banlieue de la ville de Chişinău, ont découvert accidentellement le squelette d’une femme qui vécut il y a 1800 ans. Malgré qu’ils fussent effrayés au départ, d’autres ouvriers arrivèrent à la conclusion que cette découverte était un bon signe pour eux. Ainsi, avec le directeur de la boutique de fleurs, ils décidèrent de dresser sur le lieu de la découverte une plaque commémorative, qui, comme ils le pensent, va attirer les touristes.

Il lui a fallu seulement 1 minute et 20 secondes pour devenir une star du ballet mondial, dans la présence d’un nombreux et exigent public d’Autriche. C’était une première dans l’histoire de l‘Opéra moldave de ces 5 dernières décennies - Cristina Terentiev, soliste du Théâtre d’Opéra et du Ballet, a remporté le Grand Prix du Concours International des Artistes de Ballet de Vienne, organisé annuellement par le Conseil International de Danse UNESCO.

Une conférence internationale dédiée à la politique culturelle de la Moldavie a eu lieu ces jours-ci à Vadul lui Voda, non loin de la capitale moldave. Dès le premier jour, des divergences d’opinions sont apparues parmi les officiels et la société civile.

21 ans ont déjà passé depuis la plus grave explosion nucléaire du XX-ième siècle. 7 millions de personnes ont souffert à cause de cet accident. Veronica Leu du village moldave de Zambreni, district de Ialoveni, est une victime parmi les millions. Quoique la fille soit née deux années après l’explosion, le syndrome “Tchernobyl” a laissé sur elle de graves empreintes.

Il est le peintre avec la plus excentrique moustache et le regard d’un fou mais il est génial. Salvador Dali que le public de Chisinau a vu seulement dans des revues a visité la capitale moldave.

- Depuis que les résultats des élections ont été révélés, penses- tu être entouré par davantage de personnes à considérer comme des amis ?

  • Existe-t-il déjà des attentes concrètes ?
  • Qu’est-ce que ta mère a dit quand elle a appris la victoire de son fils aux élections ?
  • Est-ce que les répressions et les persécutions du régime pourraient se répéter, en rapport avec le nouveau maire de Chisinau ?
  • A ton avis, pourquoi est-ce que les analystes et les politiciens évitent de qualifier ta victoire comme une victoire face au régime communiste qui est au pouvoir ?

Aujourd’hui, le 13 juin, on célèbre les 76 ans de la première déportation des Moldaves en Sibérie. La plus sinistre opération d’arrestation et de déportation a eu lieu la nuit du 12 au 13 juin 1941, quand ont été « levés » de leurs maisons 32.423 habitants de la Bessarabie (Moldavie), de la Bucovine du Nord et du territoire Herta. Dans ce territoire, 6.250 personnes ont été arrêtées et 26.173 - déportées. Au total, dans la première année d’occupation soviétique en Bessarabie, on a fait souffrir - par arrestation et déportation - 13.470 familles, en tout 22.648 personnes, la plupart des femmes et des enfants.

Source : http://www.romanialibera.ro/a96062/alegeri-in-moldova-ochelari-contra-voturi.html Auteurs : Gabriel Bejan, Petre Badica Mercredi, 23 Mai 2007 A Costesti, localité du district Ialoveni, située à 30km de la capitale Chisinau, à quelques semaines des élections locales, les villageois (...)

Les autorités de Chisinau présentent en première des informations sur les conditions des orphelinats et internats de Moldavie, un an après la réforme des institutions résidentielles pour enfants.

Benjamin Resser est un des volontaires du « Peace Corps » qui, pendant ces jours-ci, découvre la Moldavie. L’américain a une mère allemande et un père irlandais, il est né à Kansas City. Benjamin est diplômé de l’université de cet état, il a appris le marketing et le business international Il a travaillé dans le domaine des finances. Puis, il a décidé d’habiter au Colorado, d’où il est venu en Moldavie. A Drochia où il habite en ce moment-ci, Benjamin fait du business agricole : il est consultant à ‘‘Agrocouncil’’. Un jour, il a visité le lycée ‘‘B.P.Hasdeu’ et il a proposé aux élèves et aux professeurs de les soutenir en organisant des collectes de bienfaisance pour le centre maternel Ariadna.

Lundi, le 2 avril, dans la ville allemande, Wiesbaden, s’est close la 7-ième édition du Festival de Film Est-Européen :‘‘ GoEast’’. La Moldavie a participé aussi à cet événement.

En République de Moldavie , la mission de l’Organisation Internationale pour la Migration(OIM) a lancé un projet qui a comme but principal l’augmentation des profits, à la suite de la migration et de l’argent transféré dans le pays par les Moldaves qui travaillent à l’étranger.

La troupe “Zdob si Zdub” a récemment annoncé sa participation à une ambitieuse initiative transfrontalière du musicien autrichien Hubert von Goisern. Il s’agit d’une caravane de concerts organisée en mai avec beaucoup de localités danubiennes. La première ville sur la liste est Ismail, et la dernière, c’est Linz.

L’an passé, la Transnistrie a été marquée par un « boom » des constructions, affirme Maxim Kuzovlev, de l’ADEPT. Mais les activités de construction se sont réalisées principalement... dans le domaine des partis politiques. Cette année-ci, les préoccupations pour l’édification des partis ont diminué (...)

Les 197 mineurs qui purgent leur peine au pénitencier de Lipcani ont des visions différentes de cette institution : certains trouvent que c’est un endroit d’humiliation et de calvaire, d’autres considèrent qu’ils y sont rééduqués et une autre partie d’entre eux se sentent dans la prison comme dans un (...)

L’Association des Investisseurs Etrangers, qui réunit les compagnies étrangères moldaves les plus connues, a lancé récemment la deuxième édition du Livre Blanc comprenant plusieurs recommandations présentées auprès du gouvernement pour l’amélioration du climat d’investissement. Conclusion générale : les recommandations proposées il y a un an n’ont pas été mises en pratique.

La semaine passée, un public d’élite a écouté à la Philharmonie Nationale un concert extraordinaire pour piano, exécuté par le musicien italien Raffaele Scognamiglio. La grande surprise de la soirée a été le fait que le pianiste - qui exerce à présent la fonction de Secrétaire Général de l’Association des Entrepreneurs Italiens en Moldavie - a exceptionnellement joué, à Chisinau, Chopin, Tchaikovski et Sinding, sans se servir de notes.

« Après la pluie », Ion Cârchelan
« Après la pluie », Ion Cârchelan

Ion Cârchelan, un peintre talentueux, mais inconnu en Moldavie, n’était jamais invité à une exposition de groupe. Pour entretenir sa famille, l’artiste exposait ses œuvres au marché de peintures près du Théâtre “Mihai Eminescu”.

Une Américaine a acheté un tableau au marché…

Les Moldaves n’ont pas prêté attention à l’aquarelliste qui peignait dans un style réaliste, mais les étrangers se sont empressés d’acheter ses tableaux. Tout d’abord, en 1998, un comte italien, après avoir vu ses œuvres, a voulu connaître leur auteur et il est parti à Nisporeni, où il a acheté dix œuvres de l’artiste. Mais en 2000, Jolly Golter, une Américaine venue à Chisinau pour une mission, a acheté au marché de peintures son œuvre « Peisaj rustic ».

Le 20 février 2007, à Cahul ville située dans le sud de la Moldavie, a été ouvert le premier centre européen interactif « Pro-Europa ». Le centre est une initiative commune du Ministère des Affaires Etrangères de Chisinau et de la Fondation Eurasia. L’ouverture de ce centre a été faite avec beaucoup (...)

Elena Prus, professeur, docteur ès lettres - Chère madame Elena Prus, au tout début de notre conversation je voudrais vous féliciter à l’occasion de la parution de votre livre : « La Parisienne romanesque : mythe et réalité », paru récemment dans une très prestigieuse édition de Roumanie : l’Institut (...)

La République de Moldova dépense 46 $ par habitant dans le système de la santé.Dans la République, il y a un manque chronique de médecins, spécialement de médecins de famille, dont le nombre, depuis quelques années, diminue constamment. En 2003, sur le nombre total nécessaire de médecins (2500-2600), il (...)

Mercredi, le 24 janvier, à Chisinau, il y a eu la présentation du numéro spécial de la revue « Le 21-ème siècle », dédié à la littérature des jeunes de Bessarabie (le nom donné par les Roumains à la Moldavie). La revue roumaine « Le 21-ème siècle » est la plus appréciée par les intellectuels de Bessarabie (...)

Interview accordée à l’Agence DECA- presse par Christian Ferrier, le coordinnateur général de l’Association „Médecins du monde” (www.medecinsdumonde.org).

Aujourd’hui, après quatre années d’absence, elle revient d’Italie. Bien qu’ils aient attendu cette rencontre plus que tout dans ce monde, la rencontre d’aujourd’hui sera si triste qu’ils voudront se cacher pour fuir cette lourde journée. Elle rentre à la maison sur un lit roulant et ne pourra jamais (...)

La justice respecte-t-elle convenablement les Droits de l’Homme ? Est-elle dans un processus de réforme ou marque-t-elle le pas ? Est-elle assurée d’indépendance, de transparence dans les actes de justice et quelle crédibilité ont les décisions juridictionnelles ?

BASESCU FACE AUX PARADOXES Il n’est pas exclu que, bientôt, le nombre des personnes qui demandent la citoyenneté roumaine soit plus vaste que celui des populations de la communauté roumaine de Moldavie. La situation semble paradoxale, mais elle est basée sur des informations concrètes. Les (...)

Les fêtes en Moldavie, ces derniers temps, mis à part leur composante politique, ont aussi eu du contenu artistique.

Le 9 décembre 2006, deux années se sont écoulées depuis le lancement par la Commission Européenne des sept premiers plans d’action élaborés dans le cadre de la politique européenne de voisinage PEV. Et, le 22 février 2007, deux ans auront passé après la signature du plan d’action RM - UE, dans le cadre de la septième réunion du Conseil de Coopération RM-UE.

Article publié sur le site www.bbc.ro, choisi par Nadejda Demian, traduit par Olga Afanasie et relu par Michèle Chartier.

Une représentante du Parlement du Conseil de l’Europe, venue en Moldavie pour faire des recherches concernant les accusations de vente des nouveaux-nés par les mères seules, n’a découvert aucun cas. Ruth-Gaby Vermot-Mangold, porte-parole suisse au Conseil de l’Europe chargée des problèmes de trafic d’enfants, a déclaré qu’elle ne voulait pas provoquer un scandale.

Article de Angelina Olaru paru dans le journal « Timpul » le 5 janvier 2007, choisi par Nadejda Demian, traduit par Ana Aconi (de l’Association JUNACT) et relu par Michèle Chartier.

Article de Daniela Galai, paru dans le journal « Gazeta libera » le 11 janvier 2007, choisi par Nadejda Demian, traduit par Olga Afanasie et relu par Michèle Chartier.

Article de www.deca.md du 12 janvier 2007, choisi par Nadejda Demian, traduit par Mariana Florea, relu par Michèle Chartier.

Choisi par Nadejda Demian, traduit par Alina Ardovan et relu par Michèle Chartier 10.01.2007 Interview accordée à l’agence INFOTAG par le Ministre de l’Economie et du Commerce, Igor DODON INFOTAG : Quelles sont les priorités des collaborateurs du ministère parmi les projets existants en ce début (...)

Ecrit par Ludmila MORARU, Journal „FLUX”, Nr.182 du 20.12.2006 Choisi par Nadejda Demian, traduit par Alina Ardovan et relu par Michèle Chartier Recommandations des experts internationaux : La Moldavie devrait légaliser la migration Les représentants de l’Institut de l’Economie Mondial de (...)

www.azi.md, 26 décembre 2006 Article choisi par Nadejda Demian, traduit par Valentina Bagrin, relu et corrigé par Michèle Chartier. La 22 décembre 2006 à Tiraspol, dans le Théâtre où, le 2 septembre 1990, eut lieu le spectacle de proclamation de la "République Moldave Soviétique Socialiste (...)

Olesea Voiciuc, chercheuse : “L’OTAN apprécie nos résultats, mais je ne quitterai pas la Moldavie“,Article par Angelina Olaru publié dans le journal « Timpul ». >>>lire la suite


Lucretia Birladeanu : “Les écrivains roumains de l’étranger - un pont d’idées entre l’Ouest et l’Est”, Interview par Angelina Olaru, publiée sur http://www.timpul.md , traduite par Sylvie Maftei. Relecture - Michèle Charier.>>>lire la suite
La Moldavie : album de famille, article publié sur www.garda.com.md, traduit par Ion Ciobanu. Relecture - Michèle Chartier.>>>lire la suite
Les Moldaves sont dépendants de l`agriculture, article par Tatiana Marcu, publié sur http://www.eco.md/article/5267/, traduit par Olga Bitca. Relecture - Michèle Chartier.>>>lire la suite

Publié le 04.12.2006 « Publié le 04/12/2006 par BASA www.basa.md Choisi par Nadejda Demian, traduit par Olga Afanasie et relu par Michèle Chartier. La Commission Européenne a présenté le rapport de progrès de la Moldavie à la moitié du programme d’application du Plan d’action commun. (...)

Auteur Marin Turea Provenant de www.bbc.ro BBC Romanian.com du 14 septembre 2006 (http://www.bbc.co.uk/romanian/news/story/2006/09/060914_time_out.shtml ) Choisi par Cristina Jumir, traduit par Anastasia Albu et relu par Michèle Chartier. Les trois Muses (Clio, Euterpe et Thalia) (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher