La Moldavie vue par les journaux moldaves

En République de Moldavie , la mission de l’Organisation Internationale pour la Migration(OIM) a lancé un projet qui a comme but principal l’augmentation des profits, à la suite de la migration et de l’argent transféré dans le pays par les Moldaves qui travaillent à l’étranger.

La troupe “Zdob si Zdub” a récemment annoncé sa participation à une ambitieuse initiative transfrontalière du musicien autrichien Hubert von Goisern. Il s’agit d’une caravane de concerts organisée en mai avec beaucoup de localités danubiennes. La première ville sur la liste est Ismail, et la dernière, c’est Linz.

L’an passé, la Transnistrie a été marquée par un « boom » des constructions, affirme Maxim Kuzovlev, de l’ADEPT. Mais les activités de construction se sont réalisées principalement... dans le domaine des partis politiques. Cette année-ci, les préoccupations pour l’édification des partis ont diminué (...)

Les 197 mineurs qui purgent leur peine au pénitencier de Lipcani ont des visions différentes de cette institution : certains trouvent que c’est un endroit d’humiliation et de calvaire, d’autres considèrent qu’ils y sont rééduqués et une autre partie d’entre eux se sentent dans la prison comme dans un (...)

L’Association des Investisseurs Etrangers, qui réunit les compagnies étrangères moldaves les plus connues, a lancé récemment la deuxième édition du Livre Blanc comprenant plusieurs recommandations présentées auprès du gouvernement pour l’amélioration du climat d’investissement. Conclusion générale : les recommandations proposées il y a un an n’ont pas été mises en pratique.

La semaine passée, un public d’élite a écouté à la Philharmonie Nationale un concert extraordinaire pour piano, exécuté par le musicien italien Raffaele Scognamiglio. La grande surprise de la soirée a été le fait que le pianiste - qui exerce à présent la fonction de Secrétaire Général de l’Association des Entrepreneurs Italiens en Moldavie - a exceptionnellement joué, à Chisinau, Chopin, Tchaikovski et Sinding, sans se servir de notes.

« Après la pluie », Ion Cârchelan
« Après la pluie », Ion Cârchelan

Ion Cârchelan, un peintre talentueux, mais inconnu en Moldavie, n’était jamais invité à une exposition de groupe. Pour entretenir sa famille, l’artiste exposait ses œuvres au marché de peintures près du Théâtre “Mihai Eminescu”.

Une Américaine a acheté un tableau au marché…

Les Moldaves n’ont pas prêté attention à l’aquarelliste qui peignait dans un style réaliste, mais les étrangers se sont empressés d’acheter ses tableaux. Tout d’abord, en 1998, un comte italien, après avoir vu ses œuvres, a voulu connaître leur auteur et il est parti à Nisporeni, où il a acheté dix œuvres de l’artiste. Mais en 2000, Jolly Golter, une Américaine venue à Chisinau pour une mission, a acheté au marché de peintures son œuvre « Peisaj rustic ».

Le 20 février 2007, à Cahul ville située dans le sud de la Moldavie, a été ouvert le premier centre européen interactif « Pro-Europa ». Le centre est une initiative commune du Ministère des Affaires Etrangères de Chisinau et de la Fondation Eurasia. L’ouverture de ce centre a été faite avec beaucoup (...)

Elena Prus, professeur, docteur ès lettres - Chère madame Elena Prus, au tout début de notre conversation je voudrais vous féliciter à l’occasion de la parution de votre livre : « La Parisienne romanesque : mythe et réalité », paru récemment dans une très prestigieuse édition de Roumanie : l’Institut (...)

La République de Moldova dépense 46 $ par habitant dans le système de la santé.Dans la République, il y a un manque chronique de médecins, spécialement de médecins de famille, dont le nombre, depuis quelques années, diminue constamment. En 2003, sur le nombre total nécessaire de médecins (2500-2600), il (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher